Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


François Hollande veut dialoguer "avec fermeté" avec Donald Trump

Publié par Brujitafr sur 29 Janvier 2017, 14:58pm

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

François Hollande veut dialoguer "avec fermeté" avec Donald Trump

PARIS (Reuters) - François Hollande a exhorté samedi l'Europe à "engager un dialogue avec fermeté" avec Donald Trump en particulier à propos de l'accueil des réfugiés, du Brexit, de l'environnement et du protectionnisme pour lequel plaide le président américain.

Le chef de l'Etat français a fait cette déclaration en marge d'un sommet des pays méditerranéens de l'Union européenne, à Lisbonne, quelques heures avant son premier entretien téléphonique avec son homologue américain.

"On doit affirmer nos positions et puis engager un dialogue avec fermeté sur ce que nous pensons, mais aussi avec le souci de régler les problèmes du monde", a-t-il déclaré à la presse.

Depuis son investiture, le 20 janvier, Donald Trump a tenu une série de propos et signé des décrets qui ont suscité la controverse aux Etats-Unis et à l'étranger.

"Lorsqu'il y a des déclarations qui viennent du président des Etats-Unis sur l'Europe, lorsqu'il parle du modèle du Brexit pour d'autres pays, je crois que nous devons lui répondre", a estimé François Hollande.

"Quand il ajoute des mesures protectionnistes qui pourraient déstabiliser les économies des principaux pays dans le monde, nous devons lui répondre. Et quand il refuse l'arrivée de réfugiés alors que l'Europe a fait son devoir, nous devons lui répondre", a poursuivi le président français.

Donald Trump a décidé vendredi de suspendre pendant quatre mois le programme d'admission de réfugiés aux Etats-Unis et de fermer temporairement la frontière aux visiteurs venant de Syrie et de six autres pays majoritairement musulmans. [nL5N1FI031]

 

Ce décret a provoqué l'ire d'associations américaines ainsi que l'inquiétude de la France, de l'Allemagne, du Haut commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR) et de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). [nL5N1FI0FV] [nL5N1FI0A3] [nL5N1FI05U]

(Simon Carraud, édité par Jean-Philippe Lefief)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<