Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


A défaut de tuer Trump, ils essayent de faire échouer son investiture

Publié par Brujitafr sur 20 Janvier 2017, 18:02pm

Catégories : #ACTUALITES, #USA

A défaut de tuer Trump, ils essayent de faire échouer son investiture

Des célébrités impliquées dans les manifestations anti-Trump, les représentants de la «liberté d’expression» dont les plus courageux (la chaîne CNN) discutent en direct d'un possible attentat contre lui, et même le Sénat qui d’une manière discrète essaye de faire échouer son investiture: et pourtant, face à eux, Trump semble serein comme jamais!

Les vedettes en colère

Alors que Donald Trump se prépare pour son investiture, qui aura lieu aujourd'hui à 17h30 (heure de Paris), ses adversaires ont participé à une manifestation anti-Trump. Cette action qui a ressemblé quelques milliers de personnes, a eu lieu à proximité du siège de la société du président élu à New-York, à la Trump Tower. Aux premiers rangs des protestataires, on retrouvait notamment les acteurs américains Robert de Niro, Marc Ruffalo et Alec Baldwin.

Plusieurs vedettes qui soutenaient Hillary Clinton menacent d'organiser « une marche de millions des femmes en colère ». Les chanteuses Madonna, Cher et Taylor Swift promettent de se mettre en tête de la manifestation. Les opposants à l'investiture du président veulent faire échouer la cérémonie.

Un groupe spécial « Fais échouer le 20 janvier »

Il existe même un groupe spécial qui s'intitule « Fais échouer le 20 janvier ». Sur leur page officielle, les organisateurs appellent non seulement à rejoindre les manifestations à Washington, mais aussi à en organiser partout où c'est possible :

« Nous n'allons pas annoncer publiquement notre itinéraire, mais si l'on suit notre projet, cela nous aidera à faire le blocage. Nous allons avancer à contre-sens dans les rues à sens unique pour causer des bouchons ».

Le Sénat sabote l'investiture de Trump

Mais c'est le Sénat des États-Unis qui érige le plus d'obstacles. La Chambre haute essaye de saboter la nomination à leurs postes des membres de l'équipe du président élu et font traîner artificiellement le processus. Bien que l'investiture ait lieu aujourd'hui, le Congrès n'a encore approuvé aucun ministre de l'administration Trump.

Une telle situation est rare pour les États-Unis. Par exemple, au moment de l'investiture de Barack Obama, sept ministres étaient déjà approuvés et presque tous les candidats du 42e président américain Bill Clinton. Ainsi, le fait que Donald Trump entre dans le Bureau ovale sans avoir de ministres, selon des experts, pourrait bloquer le travail complet de l'administration républicaine pour les mois à venir.

CNN évoque en direct un possible attentat contre Trump pendant son investiture

La chaîne télévisée CNN est allée même encore plus loin, évoquant en direct un possible attentat contre Trump au cours de son investiture.

Pourtant, malgré toute cette « animation », Trump a fait comprendre qu'il agirait selon le scénario prévu :

« Je serai ravi de vous voir », a-t-il dit. « Franchement, je ne me soucie pas de savoir s'il fera beau ou s'il pleuvra. Cela m'est égal. Je sens que ce sera magnifique. Je vous verrai tous et j'espère que vous me soutiendrez en ce jour remarquable ».

Jeudi soir, des affrontements entre les partisans et les adversaires de Donald Trump ont eu lieu dans le centre de Washington à proximité du National Press Club où la soirée des partisans de Trump se tenait. Hillary Clinton a qualifié cette soirée de « bal des misères ».

Les opposants du républicain sont également sortis dans les rues pour exprimer leur mécontentement et ont essayé d'attaquer une personne qui portait un drapeau avec des slogans en faveur du président. La police locale a dû utiliser du gaz lacrymogène contre les protestataires et a dispersé la manifestation. En réponse, les manifestants ont tiré des fumigènes. Les policiers ont réussi à disperser les fauteurs de troubles.

SOURCE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<