Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Le journal télévisé allemand a passé sous silence l'affaire de l'étudiante tuée et violée

Publié par Brujitafr sur 11 Décembre 2016, 18:38pm

Catégories : #ACTUALITES, #EUROPE

Un silence très critiqué. Le journal télévisé public allemand Tagesschau est accusé d'avoir passé sous silence l'arrestation d'un réfugié mineur afghan, soupçonné d'avoir violé puis tué une étudiante le 17 octobre dernier. Le silence du Tagesschau sur une affaire très relayée par la presse, allemande et internationale, a été critiqué par certains médias. De son côté la rédaction de l'émission nie avoir voulu cacher l'origine du suspect.

Tempête en Allemagne autour d'un réfugié mineur arrêté pour meurtre. Le journal télévisé du groupe public ARD, le Tagesschau, a été accusé de ne pas avoir rapporté l'arrestation samedi 3 décembre d'un réfugié mineur afghan, soupçonné d'avoir violé et tué une jeune étudiante à Fribourg-en-Brisgau.

« La victime et le suspect se connaissaient-ils ? »  Réfugié (17) d'Afghanistan en détention +++ Un cheveu a conduit la police à l'auteur présumé

« La victime et le suspect se connaissaient-ils ? » Réfugié (17) d'Afghanistan en détention +++ Un cheveu a conduit la police à l'auteur présumé

L'affaire remonte à près de deux mois. Une étudiante de 19 ans a été retrouvée morte le 17 octobre sur la rive du fleuve Dreisam. L'enquête de la police s'est étirée, la justice a proposé une récompense de 6 000 euros pour des indices, et l'affaire a même été évoquée dans l'émission de la chaîne publique ZDF "Aktenzeichen XY...ungelöst" (numéro de dossier XY, non résolu), une émission qui reprend des affaires non résolues en espérant que de nouveaux indices seront livrés par les spectateurs. Enfin, samedi 3 décembre dernier, la police a annoncé avoir arrêté un suspect pour le premier meurtre : un réfugié mineur, isolé, venu d'Afghanistan.

L'affaire a été largement traitée par les médias allemands, au-delà des quotidiens régionaux, le tabloïd Bild en tête. Elle a aussi été suivie par le quotidien conservateur Die Welt (qui appartient, comme Bild, au groupe Springer), les hebdomadaires Stern et Focus... ainsi que par la radio-télévision régionale SWR, qui fait partie du groupement ARD. L'histoire a même dépassé les frontières allemandes : des quotidiens autrichiens et des tabloïds anglais ont évoqué entre autres l'arrestation du réfugié. Une arrestation tout aussi largement...

Suite de l'article (payant)
Commentaire : L'affaire :
 

source via sott

Commenter cet article

zelectron 11/12/2016 10:14

Quand cessera-t-on d'appeler ces gens réfugiés, migrants, immigrés et autres épithètes adoucies (édulcoration) plutôt qu'envahisseurs, conquérants, violeurs (d'espace public et privé), indésirables (porteurs de germes pathogènes non mis en quarantaine médicale) . . . portant bien haut la loi musulmane du talion (assortie d'incitations à l'élimination de l'occident) ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<