Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Gouvernement : Mise en place du fascisme bancaire

Publié par Brujitafr sur 16 Décembre 2016, 17:35pm

Catégories : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE

Gouvernement : Mise en place du fascisme bancaire

C'est sorti vers le 7 décembre: Tracfin (lire: Bercy) a mis en place un logiciel informatisé pour avoir deux listings: 1) les Français qui ferment un compte bancaire (ben oui, c'est suspect si vous fermez votre compte à la Banque Postale) et 2) la fermeture d'une Assurance-Vie.

Vous êtes surpris ?

Ça s'appelle le fascisme bancaire mis en place par l'Etat au service des grandes banques. L'Etat veut savoir ce que vous allez faire de votre argent. Il veut même une télédéclaration des assurances-vie d'ici 2018, lire ici Agefiactifs

Les mêmes fichiers combinés au mega-fichier TES lancé par le Ministère de l'Intérieur permettra alors de tout vérifier et de saisir tout ce qui sera suspect. Et techniquement, tout sera suspect, par définition.

Comme le remarque notre lecteur Spartacus "tous des terroristes présumés ?" et "une fois répertoriés dans ce fichier sans contrôle, ni possibilité de contestation, y aura-t-il des conséquences indirectes? Demande APL, allocations familiales? crédit? ouverture d'un compte bancaire? refus sans motif? Cela rejoint la problématique de l'interdiction bancaire sans le savoir ou la surveillance bancaire. De fait cela incite à ne pas fermer ou liquider donc il s'agit bien plus d'un moyen de pression/contrôle/censure que de lutte contre le terrorisme"

Dans le livre 666 vous avez vu toutes les lois votées pour empêcher les Français d'acheter de l'or, en fait les décourager au maximum. Là on est bien dans la surveillance bancaire. Et à terme se sera même une surveillance permanente.

Qui aurait imaginé que la France deviendrait un pays qui se rapproche de plus en plus de l'Allemagne de l'Est, pilotée par ceux-la même qui, dans leur jeunesse criaient "Il est interdit d'interdire". Cette manip que tous les Français font chaque jour... Bref sous prétexte que 1 personne sur 63 millions fait ce genre de manip, Bercy part du principe que 62 millions d'autres Français font la même chose.

N'est pas un superbe prétexte ??? Lire ici Le Monde, journal appartenant à un banquier qui nous en informe et ici l'Argus de l'Assurance

Source

Commenter cet article

zelectron 16/12/2016 11:32

L’ÉTAT VA FINIR PAR SE COMPORTER LUI-MÊME COMME UN TERRORISTE !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<