Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAJ N°2 du 03/11/16
 
La vidéo de Pieczenik est sortie hier à peine et totalise pourtant déjà plus 1 326 733 vues.Les informations qui sont présentées sont choquantes (et à la fois pas totalement nouvelles pour ceux qui suivent les informations non relayées par les médias de masse). Ce qui est vraiment nouveau, c'est le fait que des agences de renseignement US auraient collaboré avec Wikileaks pour mettre à mal la campagne présidentielle de Clinton et la mettre enfin à sa place: en prison. C'est également ce qu'évoquait le lanceur d'alerte de la NSA William Binney il y a quelques jours au sujet du piratage du DNC. Cela vient d'être confirmé par l'ancien ambassadeur Craig Murray: ces emails viennent de cercles officiels à Washington.


Clinton accuse, comme d'habitude les russes mais on constate que les coups qui lui sont portés proviennent bien de l'intérieur. Et qui d'autre que Wikileaks aurait pu révéler ces informations au monde entier? Nous avons aussi l'ex directeur adjoint du FBI James Kallström, qui confirme que la famille Clinton donne dans le "crime organisé" et que la fondation Clinton est un cloaque, sans parler de documents impliquant les Clinton qui sont soudainement déclassifiés par le FBI à quelques jours des élections. De façon encore plus incompréhensible, l'agence vient de rendre public des documents liés à Hillary Clinton qui n'aurait pas du être déclassifiés avant...2041:

Toutes ces révélations qui se suivent à un rythme soutenu ne peuvent pas être le fruit du hasard.

2 MAJ /Alerte Info: Déclarations chocs du lanceur d'alerte Steve Pieczenik: "Un coup d'Etat civil est en cours aux Etats-Unis"
La question qui se pose désormais est : n'est-ce pas trop tard? Toutes ces révélations seront-elles suffisantes pour la faire perdre les élections? (la première étape indispensable) et surtout, le système de vote américain n'est-il pas trop corrompu pour que cela fasse une quelconque différence? Cela semble être particulièrement le cas des votes électroniques qui permettent toutes les dérives. D'ailleurs, ce n'est pas nouveau puisqu'en 2006, un programmeur informatique de la NSA témoignait  déjà sous serment quand au fait qu'on lui avait demandé de développer un programme quasiment indétectable pour truquer des élections.
 
Si Clinton est élue, il faudrait passer par une procédure de destitution plus contraignante et incertaine. Si réellement des agences de renseignements ont décidé d'outrepasser le circuit judiciaire (visiblement corrompu et peu enclin à traîner Clinton dans la boue) et qu'elles sont prêtes à aller jusqu'à faire un contre-coup d'Etat civil via la toile, ce serait vraiment une manœuvre aussi inédite qu'audacieuse. Cela est-il seulement possible?
 
Attendons de voir la suite des événements qui s'annoncent particulièrement mouvementés. Hillary Clinton va-t-elle pouvoir mettre à profit les feux d'artifices qu'elle a déjà commandé?
 
Le lanceur d'alerte Steve Pieczenik a été sous-secrétaire d'État adjoint sous Henry Kissinger, Cyrus Vance et James Bakerest. Il est expert en politique étrangère, gestion de crises internationales, et en guerre psychologique. Il a également servi sous les administrations présidentielles en tant que secrétaire adjoint pour Gerald Ford, Jimmy Carter, Ronald Reagan, et la Maison Blanche de George HW Bush.
 
Le coup d'Etat Hillary Clinton et la réponse des frondeurs de l'administration Obama:
Pieczenik évoque également le fait que les Clinton ont régulièrement pris le "Lolita Express" du pédophile Jeffrey Esptein, un vol régulier menant divers politiciens et célébrités vers les Bahamas afin qu'ils puissent se livrer à des actes de pédophilie. Il affirme entre autre que le NYPD dispose de preuves les impliquant dans des affaires de pédophilie.
 
Nous parlons ici d'au moins 26 voyages et les agences de renseignement savent que ces activités ont toujours cours.

 

Le réseau Pédophile des Clinton

Merci à Yann Merkado pour les diverses traductions des vidéos.
 
Alors, la seconde révolution américaine est-elle réellement en marche ou est-ce encore un leurre? Nous le saurons bientôt. Plus qu'un semaine...
 
Lien connexe:
 
 
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Résistance 71

2 novembre 2016

Cette information vient d’être révélée par un vétéran du renseignement et de la machine administrative yankee: le psychologue spécialiste en guerre psychologique Steve Pieczenik, bien connu des médias alternatifs. Nous avons publié au cours des années des articles s’appuyant sur ses analyses et commentaires.

Il vient de diffuser une vidéo relayée aux Etats-Unis et dans le monde entier par InfoWars. Nous mettons cette vidéo en section commentaire, l’intervention de Pieczenik commence à 1min40. Durant son allocution il explique ce qui a été une évidence depuis des années, à savoir la guerre interne de deux factions dans les services de renseignement américains et par ruissellement dans les services occidentaux inféodés. Il explique que le gang Clinton, via la Clinton Foundation a kidnappé de longue date les hautes sphères du pouvoir à Washington et que devant le niveau de corruption sans précédent, une faction puissante du renseignement américain a décidé de tirer la chasse d’eau sur la fange ambiante. Pieczenik n’est qu’un porte-parole d’un mouvement s’étendant bien au-delà de lui.

Il explique également que cette faction à laquelle il appartient a utilisé Wikileaks et Julian Assange, avec le plein accord de celui-ci, pour diffuser le trop-plein de preuves accablantes pour le gang Clinton. Du coup, un autre masque semble aussi vouloir tomber: celui ce Wikileaks, puisqu’annoncé de facto comme instrument d’une faction du renseignement américain, ceci validerait du même coup bien des hypothèse émises dans le temps au sujet de l’organisation et d’Assange lui-même.

Nous n’en sommes qu’au tout début de cette affaire, mais si cela suit son cours normal, d’énormes répercussions à tous les niveaux doivent être attendues !… Est-ce une manœuvre d’intox ? C’est possible, mais le choix de Pieczenik comme porte-parole peut être interprêté comme un signe de confiance.

A suivre quoi qu’il en soit dans les jours qui viennent. A une semaine de la farce des élections yankees, çà tape fort. Comment les merdias pressetituées vont-ils gérer l’affaire ? Il va être très très difficile de l’ignorer !…

Tag(s) : #ACTUALITES, #USA

Partager cet article