Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Les tarifs bancaires vont s’envoler et vous allez encore payer !!! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Moi, ce que j’aime, c’est quand nos grands et gentils mamamouchis nous expliquent, des trémolos dans la voix, que ce qui est important c’est la « con-currence », pour préserver l’intérêt du « con-sommateur », ou encore de lutter contre les « ententes » illégales entre les industriels de la saucisse de Strasbourg (c’est un exemple, hein, que la Fédération des fabricants de saucisses ne me tombe pas dessus, c’est de l’humour, et n’en faites pas toute une choucroute).

Heureusement, pour veiller à tous ces grands principes et pour notre plus grand bien de peuple heureux, nos mamamouchis, dans leur immense sagesse et totale sagacité, ont créé tout plein de machins servant par exemple à contrôler tout ça et à réprimer les abus. Ce sont les « autorités » de la con-currence!

Les hausses annoncées représentent une hausse 250 fois plus élevée que l’inflation !

Voici ce que nous apprend cet article de La Dépêche du Midi – que certains esprits chagrins que je ne nommerai pas surnomment la « Dêche du midi », ce qui serait en relation avec l’inversion de la courbe du chômage et l’immense richesse à laquelle notre pays ne sait plus faire face tant nous dégoulinons sous l’argent… (enfin d’après le nodocéphale décérébré tendance facho de l’Élysée).

« Préparez-vous, la plupart des banques ont prévu d’augmenter assez fortement les tarifs de certains services en 2017. On peut citer notamment les frais de tenue des comptes courants, les retraits dans les distributeurs ou la cotisation des cartes bleues.

Difficile, voire impossible, aujourd’hui de se passer d’un compte bancaire. Du coup, c’est un peu le sentiment d’être pris au piège qui s’installe chez les clients des grandes banques françaises. Car les tarifs bancaires vont augmenter en 2017. C’était déjà le cas en 2015 et 2016, mais cette fois ça va flamber. »

Aïe ! Revue de détail…

Frais de tenue de comptes courants : +50 %.

Et ce n’est pas fini. Vous aurez droit à de moins en moins de retraits dans les distributeurs… des autres banques et ils vous seront dans ce cas facturés.

Idem pour les prix des cartes bancaires qui vont augmenter également.

On vous rajoutera quelques grosses augmentations également sur les opérations dites « ponctuelles ». C’est quoi une opération ponctuelle ? L’édition de vos 5 derniers relevés (en informatique et il suffit de faire « print ») en cas de contrôle fiscal, les éléments à fournir lors d’un décès et donc d’une succession, bref, toutes ces opérations que l’on ne fait généralement qu’une fois ou deux dans sa vie et qui, par définition, ne sont pas franchement des services dont le « con-sommateur » connaît les prix.

Nous allons donc nous faire consciencieusement piller notre compte bancaire par des banques qui sont bien toutes d’accord entre elles pour augmenter l’ensemble de ces tarifs au même moment.

Le fait que tous les banquiers se rencontrent également tous les jours ou presque au sein de l’Association Françaises des Banques ne déclenchera certainement aucune enquête pour « entente illégale sur les prix »…

On ne protège le con-sommateur que quand le « Système » veut s’opposer à une opération ou punir certaines entreprises. Seuls les naïfs croient encore en la « justice économique ».

Comment faire pour payer moins ?

Déjà, évitez comme la peste les découverts. Je ne parle pas de ceux qui n’ont pas d’argent (quoique) ou plus précisément qui doivent faire face à un coup dur ponctuel. Je parle plutôt de ceux qui ont 1 000 euros sur le Livret A à 0,75 % l’an alors que les frais de découvert sont énormes. Donc mieux vaut ne pas être à découvert et ne pas payer de frais que de « placer » son argent qui ne rapporte rien. Les banques d’ailleurs jouent là-dessus en vous faisant des prélèvements automatiques (l’épargne programmée) et on vous facture le prélèvement en « commissions de dépassement » lorsqu’il vous fait franchir vos seuils de découvert autorisés.

Ensuite, regardez l’ensemble des banques, les banques en ligne sont nettement moins chères même si leurs tarifs augmentent aussi. Si vous n’allez jamais à votre agence, que vous n’êtes pas un « pro » avec un compte « entreprise » ou un entrepreneur, que vous ne faites que des opérations classiques, sachez que les banques en ligne sont faites pour vous, et que rien ne justifie de payer le service inutile d’agences qui ne servent déjà plus à grand-chose, votre conseiller n’ayant plus aucun pouvoir de décision si ce n’est celui de vous vendre des produits et services dont vous n’avez pas besoin.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Tag(s) : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article