Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous savez quoi ?

Nous ne payons pas assez en France, on a encore trop d’argent, alors ils vont encore nous en réclamer !

Non seulement avec EDF qui va récupérer près d’un milliard d’euros auprès de ses clients, mais il n’y a pas que cela !

Nos députés, ceux qui se votent des lois favorables en fonction des besoins, ils viennent de décider qu’en cas de problème majeur, les assurances-vies des français allaient être utilisées! Pour être plus précis: « L’Assemblée nationale a adopté en nouvelle lecture le projet de loi Sapin 2 qui, notamment, autorise le Haut conseil de stabilité financière à bloquer les retraits et les arbitrages des épargnants sur leurs assurances-vie.

(via les M.E.)

Factures d'électricité: EDF va récupérer près d'un milliard d'euros auprès de ses clients

ELECTRICITE Les clients d'EDF soumis aux tarifs reglémentés sont concernés...

Mauvaise nouvelle pour plus de 28 millions de clients EDF soumis à ses tarifs réglementés (bleus résidentiels et verts). Le rattrapage des prix qui devra être appliqué par l'électricien français atteindra près d'un milliard d'euros, selon deux arrêtés publiés au Journal officiel.

Ce rattrapage des tarifs pratiqués entre le 1er août 2014 et le 31 juillet 2015 découle de la décision mi-juin du Conseil d'Etat, annulant deux arrêtés qui avaient entraîné un gel puis une hausse de 2,5% des tarifs réglementés au 1er novembre 2014, la jugeant insuffisante.

998 millions d'euros de rattrapage

Pour les particuliers, abonnés au tarif bleu résidentiel, le rattrapage s'élèvera à 30 euros, soit un montant global de 814 millions d'euros, détaille une délibération de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), également publiée dimanche au JO.

>> A lire aussi : Ségolène Royal souhaite que le «Dieselgate» donne «un coup d’accélérateur» à l’électrique

Après la décision du Conseil d'Etat, la ministre de l'Energie Ségolène Royal avait indiqué que ce rattrapage serait répartis sur 18 mois pour étaler son impact sur la facture des consommateurs.

Pour les consommateurs abonnés au tarif vert (professionnels gros consommateurs), formule tarifaire qui n'existe plus depuis le 1er janvier dernier, le rattrapage atteindra 184 millions d'euros.

Au total, le rattrapage atteint donc 998 millions d'euros.

source

Tag(s) : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE, #Crise de l'Euro

Partager cet article