Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


ORWELL & HUXLEY

Publié par Brujitafr sur 8 Septembre 2016, 18:02pm

Catégories : #ACTUALITES, #Philosophie-réflexion

ORWELL & HUXLEY

" Orwell craignait ceux qui interdiraient les livres. Huxley redoutait qu'il n'y ait même plus besoin d'interdire les livres car plus personne n'aurait envie d'en lire. Orwell craignait qu'on nous cache la vérité. Huxley redoutait que la vérité ne soit noyée dans un océan d'insignifiances. Huxley redoutait que notre culture ne devienne triviale, seulement préoccupée de fadaises. Car, comme le faisait remarquer Huxley dans retour au meilleur des mondes, les défenseurs des libertés et de la raison, qui sont toujours en alerte pour s'opposer à la tyrannie, "Ne tiennent pas compte de cet appétit quasi insatiable de l'homme pour les distractions ". Dans 1984, ajoutait Huxley, le contrôle sur les gens s'exerce en leur infligeant du plaisir. En bref, Orwell craignait que ce que nous haïssons ne nous détruise; Huxley craignait que la destruction ne vienne plutôt de ce que nous aimions. "

Source

Publié par Paul

ORWELL & HUXLEY

Commenter cet article

Karacal 01/10/2016 14:23

La citation est fausse, ou du moins il y a des inversions, ce n'est pas dans 1984 que "le contrôle sur les gens s'exerce en leur infligeant du plaisir" mais dans le meilleur des mondes. dans 1984 cela s'exerce par des punitions.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<