Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 5 semaines à venir...

« Les 5 semaines à venir seront marquées par l’une des transformations du système monétaire les plus significatives de ces 30 dernières années.

Vu que le dollar est encore le pilier de ce système, il sera lui-même affecté. Tout ce qui touche le dollar vous touche, votre portefeuille ainsi que votre sécurité financière personnelle. Il est crucial de comprendre ces changements en cours afin de protéger votre patrimoine, et même de prospérer.

Cette transformation radicale du système monétaire international est arrivée à de nombreuses reprises de par le passé, notamment via les 2 accords des années 80. Il y a eu les accords du Plaza en 1985 et les accords du Louvre en 1987 (…).

À l’occasion des accords du Plaza, les pontes des finances des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne de l’Ouest, de la France et du Japon se mirent d’accord le 22 septembre 1985 pour dévaluer le dollar. Le billet vert plongea alors de 30 % dans les 2 années à venir.

Les dégâts furent tels qu’une seconde réunion fut programmée au Musée du Louvre le 22 février 1987. Réunion à laquelle participèrent les responsables de haut rang de ces mêmes pays. Ils se mirent d’accord pour mettre fin à la dévaluation du dollar. Celui-ci fut alors stable dans les années qui suivirent.

Penser que la valeur du dollar est déterminée par les forces du marché est une erreur.

Cela peut être vrai à court terme, mais à long terme, la valeur du dollar est déterminée par les gouvernements. Plus un gouvernement est puissant, plus il peut influencer la valeur du billet vert.


Récapitulatif des tremblements de terre monétaires de ces dernières décennies

Il n’y a aucun doute que durant la période 1980-2000, les États-Unis étaient le pays le plus puissant du monde. L’Union soviétique était en phase terminale en 1987 ; elle s’effondra 4 ans plus tard. La Chine était toujours en phase d’émergence tout en devant composer avec le soulèvement de la place Tienanmen de 1989. L’euro ne fut créé qu’en 1999. Les États-Unis étaient le roi du monde.

Lorsque les États-Unis voulurent affaiblir le dollar en 1985, ils imposèrent leur volonté au reste du monde à l’occasion des accords du Plaza. Lorsque les USA voulurent stabiliser le dollar bon marché en 1985, ils imposèrent à nouveau leur volonté au reste du monde avec les accords du Louvre. Les forces des marchés y furent étrangères. Ce que les États-Unis voulaient, ils l’obtenaient. Les investisseurs devaient simplement faire avec.

Les accords du Plaza et du Louvre furent précédées par l’accord du Smithsonian de décembre 1971. Il fut décrété que le dollar serait dévalué de 7 à 17 % (en fonction de la paire de devises concernée) par le G10, mais en fait 11 pays : les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, le Canada, la France, l’Allemagne de l’Ouest, la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, la Suède et la Suisse.

Cet événement eut lieu peu de temps après l’annonce du 15 août 1971 de la fin de la convertibilité du dollar en or par le président Nixon. Celui-ci pensait qu’il s’agirait d’une suspension temporaire, le rétablissement du standard or devant être fait après s’être accordé sur la dévaluation.

Celle-ci a eu lieu, mais le standard or ne fit jamais son retour. En janvier 1980, le dollar était dévalué de 95 % par rapport à sa valeur en or.

Avant les accords du Smithsonian, il y avait eu la dévaluation de la livre de 14 % d’Harold Wilson en 1967, la conférence de Bretton-Woods de 1944, la confiscation de l’or par Roosevelt, la dévaluation de 60 % du dollar en 1933, l’abandon du standard or par le Royaume-Uni en 1931 et la conférence de Gênes de 1922.

Tout ça pour dire que des tremblements de terre monétaire ont lieu de façon régulière. Nous en avons connu 9 durant les 100 dernières années, mais il y en eut d’autres, comme la crise de la livre de 1992, lorsque Soros mit en faillite la banque d’Angleterre, ou encore la crise de la tequila en 1994 lorsque le peso mexicain fut dévalué de 50 % en quelques mois seulement.

Les tremblements terrent monétaire ont des conséquences diverses. Parfois le dollar est un grand gagnant (1980-1985), parfois il perd énormément de sa valeur (1971-1980 et 1985-1987). Les investisseurs doivent donc être en état d’alerte, suivre les plans échafaudés en coulisses par les élites monétaires et anticiper la direction des grands changements.


Le tremblement terre monétaire à venir

Ce qui va se passer dans les 5 semaines à venir sera aussi significatif que n’importe lequel des tremblements de terre monétaire évoqués ci-dessus. 3 événements majeurs auront lieu en un court laps de temps. Voici la liste :
Le 4 septembre 2016, les leaders du G20 se sont rencontrés à Hangzhou, Chine (note : Obama a d’ailleurs été snobé comme jamais par les Chinois, la rencontre a d’ailleurs été émaillée par de nombreux incidents)
Le 30 septembre 2016, le yuan intègre officiellement le panier de devises des droits de tirage spéciaux (DTS)
Le 7 octobre 2016, le FMI tient sa réunion annuelle à Washington

Vous pourriez penser que ce calendrier n’a rien d’exceptionnel. Les réunions du G20 ont lieu annuellement. La composition des devises des DTS a été modifiée à de nombreuses reprises. Le FMI se réunit 2 fois par an. Mais il ne s’agit pas de réunions de routine. Cette fois, c’est différent.

L’agenda caché de ces réunions inclut la transition formelle d’un standard dollar vers un standard DTS. Cela n’aura pas lieu du jour au lendemain, mais l’approbation de ces décisions par les élites sera formalisée à l’occasion de ces réunions.

Les DTS sont une source de liquidités mondiales quasi illimitée. C’est pourquoi ils ont été inventés en 1969, lorsque le monde cherchait des alternatives au dollar, et c’est pourquoi ils seront utilisés dans un futur proche.

Les DTS ont été émis en plusieurs tranches durant les remous monétaires entre 1971 et 1981 pour ensuite être rangés au placard. En 2009, une nouvelle émission de DTS fut distribuée aux membres du FMI afin de fournir des liquidités après la panique de 2008.

Cette émission fut un test grandeur nature afin de s’assurer que le système fonctionne correctement. Après un gel des émissions entre 1981 et 2009, le FMI souhaitait une grande répétition. L’objectif était également de répondre aux problèmes de liquidités rencontrées à l’époque, mais surtout de tester le système. L’expérience de 2009 fut concluante. (…)

Le 7 janvier 2011, le FMI a concocté un plan global visant à remplacer le dollar avec les DTS. Ce plan prévoit la création d’un marché obligataire des DTS, de dealers ainsi que d’une structure d’instruments comme des produits dérivés, des opérations de repos, des canaux de règlement et de compensation ainsi que l’appareil complet pour créer un marché obligataire liquide.

En novembre 2015, le comité exécutif du FMI a formellement voté en faveur de l’admission du yuan dans le panier de devises des DTS, convertibles en cette devise. En juillet 2016, le FMI a publié une étude appelant à la création d’un marché obligataire privé pour les DTS. (…) En août 2016, la Banque Mondiale a annoncé l’émission d’obligations libellées en DTS à l’attention des investisseurs privés. La banque chinoise ICBC, la plus large du pays, sera le plus gros souscripteur. D’autres émissions privées d’obligations DTS sont attendues sous peu. (…)


La fin du dollar en tant que monnaie de réserve, et sa dévaluation à venir

Dans les années à venir, nous allons assister à l’émission de DTS en faveur d’organisations transactionnelles comme les Nations unies et la Banque Mondiale. DTS qui seront dépensés en faveur de l’infrastructure pour combattre le changement climatique et autres projets chers aux élites par des organismes en dehors de toute supervision démocratique (j’appelle cela le nouveau plan global pour générer une inflation mondiale).

Après quoi les élites monétaires attendront la prochaine crise mondiale de liquidités. Lorsque cette crise émergera, il y aura une émission massive de DTS afin de fournir les liquidités nécessaires et générer de l’inflation à l’échelle mondiale. En conséquence, nous assisterons à la fin du dollar en tant que monnaie de réserve mondiale.

Sur base du passé, nous pouvons nous attendre à une dévaluation du dollar de 50 à 80 % dans les années à venir. (…) »

Article de Jim Rickards (source)

Vu ici

Publié par Paul

Tag(s) : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE, #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article