Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai hésité à traduire et publier ce qui suit, c'est tellement énorme !

En substance, la fabrication des dinosaures était indispensable pour faire adhérer le monde scientifique (et secondairement la population) à la théorie darwinienne de l'évolution.

Alors, je vous laisse juger de la pertinence de cet article qui sera publié en deux fois, étant donnée sa longueur.

Le canular des dinosaures – Les dinosaures n'ont jamais existé !

"Les dinosaures n'ont jamais existé !" (1ère partie)

Traduction par Hélios

C'est "Sir" Richard Owen, de la Société Royale et surintendant du département d'histoire naturelle du British Museum qui a défini en 1842 la classe des "dinosauria". En d'autres mots, l'existence des dinosaures s'appuie au départ sur l'hypothèse théorique d'un directeur de musée nommé chevalier, "comme par hasard" au milieu du 19ème siècle, âge d'or de l'évolutionnisme, avant même qu'on ait découvert un seul fossile de dinosaure. Les organes de presse, tant maçonniques que grand public démarrèrent un battage publicitaire sur ces supposés animaux depuis longtemps disparus et, surprise, 12 ans plus tard en 1854, Ferdinand Vandiveer Hayden lors de son exploration de la vallée du Missouri, découvrit une "preuve" de la théorie d'Owen ! Quelques dents non identifiées qu'il envoya au paléontologue réputé Joseph Leidy, qui déclara plusieurs années plus tard qu'elles provenaient d'un ancien dinosaure éteint, le "trachodon" (ce qui veut dire, toute ironie à part, "dent grossière").



Tout d'abord, pas besoin de préciser qu'il est impossible de reconstituer l'intégralité d'un animal hypothétique disparu en se basant sur quelques dents ! Mais il est encore plus douteux que d'innombrables formes intermédiaires anciennes reptile/oiseau et reptile/mammifère nécessaires à la théorie en plein essor de l'évolution, fassent d'abord l'objet d'une hypothèse et soient ensuite "découvertes" fort à propos par des équipes d'archéologues évolutionnistes cherchant à dessein de tels fossiles ! Et il est encore plus douteux que ces soi-disant fossiles aient pu exister pendant des millions d'années en restant inconnus des différentes civilisations de l'histoire de l'humanité et qu'ils n'aient jamais été découverts avant la renaissance maçonnique évolutionniste du milieu du 19ème siècle !

"Les dinosaures n'ont jamais existé !" (1ère partie)

Aucune tribu, culture ou pays du monde n'a découvert le moindre os de dinosaure avant le milieu des années 1800 et on en a trouvé ensuite tout autour du monde, en Amérique du nord, Amérique du sud, Europe, Asie, Afrique, Argentine, Mongolie, Tanzanie, et de nombreux autres endroits possédaient apparemment de grands gisements de fossiles de dinosaures jamais découverts auparavant. Tous ces endroits étaient habités et bien explorés depuis des milliers d'années avant cette date, pourquoi personne n'en a-t-il jamais trouvé avant ?

"Les dinosaures n'ont jamais existé !" (1ère partie)

Selon le livre, "Projet Dinosaure", le journaliste paléontologue Wayne Grady déclare que pendant la période qui a suivi, entre 1870 et 1880 environ, "se pratiquèrent en Amérique du nord certaines des combines les plus tordues de l'histoire de la science". Pendant ce qu'on a appelé "Le grand rush vers les dinosaures", ou "La guerre des ossements", une rivalité et une passion de toute une vie pour la "chasse au dinosaure" commença entre Edward Drinker Cope de l'Académie des Sciences Naturelles et Othniel Marsh du musée Peabody. Ils étaient amis au début mais ils devinrent ensuite des ennemis acharnés au cours d'une querelle légendaire où se mêlèrent trahison, calomnie, corruption, vol, espionnage et destruction d'ossements. On disait que Marsh avait découvert plus de 500 anciennes espèces différentes dont 80 dinosaures, alors que Cope n'en aurait découvert que 56. Sur les 136 espèces de dinosaures qu'auraient soi-disant découvert les deux hommes, pourtant seules 32 sont actuellement considérées comme valides ; le reste s'est révélé de totales falsifications et fabrications ! Aucun des deux n'a jamais déclaré non plus avoir trouvé de squelette complet, tout leur travail supposait donc des reconstitutions. En fait, à ce jour aucun squelette complet n'a été découvert et tous les dinosaures sont donc des reconstitutions.

"Les dinosaures n'ont jamais existé !" (1ère partie)
"Les dinosaures n'ont jamais existé !" (1ère partie)

Quelle que soit la destination prise par ces archéologues et paléontologues financés par l'establishment, ils semblaient trouver des quantités incroyables de fossiles dans des zones minuscules. Dans l'un des plus grands site de fouilles de dinosaures, nommé Ruth Mason Quarry, plus de 2000 fossiles auraient été découverts. Des moulages et des squelettes originaux assemblés à partir de ces os sont actuellement exposés dans plus de 60 musées du monde. On doit à Florentino Ameghino, directeur de paléontologie au musée La Plata l'étonnante découverte de 6000 espèces fossiles pendant sa carrière en Argentine. Le chasseur de dinosaures Earl Douglass a envoyé 350 tonnes d'ossements de "dinosaures", résultat de sa vie de fouilles, au musée Carnegie d'histoire naturelle, provenant tous du "Dinosaur National Monument" dans l'Utah. Durant une expédition en Patagonie, le Dr Luis Chiappe et le Dr Lowell Dingus auraient découverts des milliers d’œufs de dinosaures sur un site de seulement quelques hectares. De nombreux experts ont mentionné que la découverte d'une telle quantité de fossiles dans une seule zone, par seulement quelques individus fortement investis, s'oppose aux lois de la probabilité et rend crédibles de probables contrefaçons ou des efforts d'implantation localisés.

"Les dinosaures n'ont jamais existé !" (1ère partie)

Tapez "squelettes de dinosaures" dans un moteur de recherche et vous trouverez une variété de répliques de dinosaures faits sur mesure et de squelettes " de qualité- musée". L'un des plus grands et des plus renommés fournisseurs de faux dinosaures est la société Zigong Dino Ocean Art au Sichuan en Chine qui ravitaille les musées d'histoire naturelle partout dans le monde avec des squelettes ultra-réalistes de dinosaures fabriqués à partir de vrais os ! Des os de poulet, grenouille, chien, chat, cheval et porc sont fondus, mélangés avec de la colle, de la résine et du plâtre, puis utilisés comme matériau de base pour re-mouler des "os de dinosaures". On leur fait même subir des fractures intentionnelles et on leur donne un aspect ancien/fossilisé pour les faire apparaître réels. Ils s'en vantent sur leur website : "Plus de 62 % de notre production part sur les marchés américains et européens, ce qui veut dire que nous sommes au courant des complexités et des règlements d'exportation vers ces pays… Comme nous sommes partenaires des musées de dinosaures, tous les produits sont fabriqués sous la direction d'experts de l'Académie des Sciences chinoise… Nous bénéficions d'un réseau mondial de ventes, touchant des pays comme les USA, le Brésil, la France, la Pologne, la Russie, l'Allemagne, l'Arabie Saoudite, la Corée du sud, la Thaïlande, l'Indonésie, et nos produits sont exposés au Pérou, en Argentine, à Vancouver, Cincinnati, Chicago et à d'autres endroits."


À SUIVRE...

par Hélios

Tag(s) : #ACTUALITES, #ARCHEOLOGIE

Partager cet article