Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guerre ethnique, Calais : Circulaire envoyée aux forces de l'ordre le 11 août 2016

Circulaire envoyée aux forces de l'ordre le 11 août 2016
On leur demande d'utiliser avec modération les grenades lacrymogènes face aux assauts des migrants...

Si nous avons bien compris, en fin de cette circulaire, les grenades, ne pourront être utilisées que si et seulement si, les forces de l'ordre se sentent en danger.

Qui va donner l'ordre de protéger, les usagers et les routiers ?

Nous n'en voulons pas aux forces de l'ordre que nous soutenons. Et quand certains lecteurs, nous demandent mais que fait la police, vous avez la vos réponses. Ces mêmes forces de l'ordre ont des ordres, et se doivent de les respecter....

Source

Publié par Paul

Le nombre de migrants dans la "jungle" de Calais atteint un niveau record

Guerre ethnique, Calais : Circulaire envoyée aux forces de l'ordre le 11 août 2016

Une hausse spectaculaire. Le nombre de migrants vivant au camp de la "Jungle" à Calais a très fortement progressé depuis deux mois et s'établit désormais à 6901, a annoncé ce vendredi la préfecture du Pas-de-Calais. C'est le nombre le plus élevé depuis la création du camp au printemps 2015.

Cette hausse de 2415 migrants résulte d'un nouveau recensement effectué mercredi 17 août, sous la supervision du sous-préfet de Calais, selon un communiqué de la préfecture.

9000 migrants d'après des associations

En octobre 2015, la préfecture avait décompté 6000 migrants. La population avait ensuite décru, tombant à 3500 au printemps dernier, sous l'effet d'une série de mesures prises par l'Etat pour faire quitter la "Jungle" aux migrants. D'après un comptage réalisé par L'Auberge des Migrants et Help Refugees du 6 au 9 août, 9106 personnes vivent sur le site.

Ces statistiques, celles de l'Etat comme celles des associations, additionnent les places occupées dans les installations en dur du centre Jules-Ferry (250) et du Centre d'accueil provisoire (1500), et les places sous tente ou dans des cabanes.

Retrouver cet article sur L'Express.fr

Tag(s) : #ACTUALITES, #POLITIQUE

Partager cet article