Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attentat de Nice : la justice a demandé à la mairie de supprimer 24 heures de vidéosurveillance
Attentat de Nice : la justice a demandé à la mairie de supprimer 24 heures de vidéosurveillance

A-t-on déjà vu pareille folie que de détruire des preuves pouvant donner des indices importants et le tout a une semaine d'intervalle d'un attentat? Les raisons invoquées paraissent complètement improbables et ne font qu'ajouter à la suspicion que les hautes sphères veulent à tout prix cacher des choses, en particulier les lacunes dans la sécurisation de l'événement. On apprend pourtant que la Ville refuse d'effacer les images et qu'en plus elle s'apprête à demander au procureur de la République de Nice de mettre sous séquestre celles-ci "afin de ne pas hypothéquer les éventuelles autres procédures qui pourraient voir le jour au-delà de l'enquête antiterroriste en cours".

Fawkes
-------

Mercredi à 11 heures, la sous-direction antiterroriste (SDAT) a envoyé aux agents qui gèrent la vidéosurveillance de la ville de Nice une réquisition leur demandant l'effacement «complet» de 24 heures d'images provenant de six caméras nommées et numérotées, mais aussi de toutes les scènes depuis le début de l'attentat ayant eu lieu sur la promenade des Anglais, dans la nuit du 14 juillet. De quoi mettre en état de sidération les agents du centre de supervision urbain de Nice.

Contacté par Le Figaro, le parquet de Paris a confirmé l'information et précisé: «Cela a été fait pour éviter la diffusion non contrôlée et non maîtrisée de ces images».

Source: Le Figaro

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article