Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EUROPE :...numéro fiscal européen unique = taxe européenne ?

1...l'Europe pourrait exploser avec le Brexit et on sait déjà qu'on va créer une taxe européenne, bizarre

2...la prochaine crise financière serait l'occasion de justifier une super Europe, TAFTA, Union Transaltantique d'où l'harmonisation forcée du compte bancaire européen SEPA, taxe européenne, marché du travail, prélèvement à la source, fin du cash....contrôle total de Bruxelles + banques

Une « taxe européenne » ? L’UE travaille sur la création d’un numéro de contribuable européen

Article de Martin Armstrong, publié le 29 mai sur ArmstrongEconomics.com :

« L’EU travaille sur un projet qui permettra à tout citoyen européen de se voir attribuer un numéro de contribuable en préparation de la migration vers l’argent électronique. Ils utilisent le prétexte d’un numéro de sécurité sociale pour déguiser le véritable objectif. Le projet a été approuvé par le comité des affaires économiques et monétaires la semaine dernière. Il s’agit d’une nouvelle étape vers la fédéralisation de l’Europe. Même les Britanniques devront s’y soumettre. Bien sûr, personne n’en parle en Grande-Bretagne car le projet consiste en la création d’un numéro de contribuable européen pour tous les citoyens, y compris les Britanniques. Le texte de la Commission européenne dit ceci :

« L’identification précise des contribuables est essentielle afin de faciliter l’échange d’informations entre les différentes administrations fiscales. La création d’un numéro d’identification de contribuables européens (EU TIN) est la solution idéale d’identification. Il permettrait à tout tiers d’identifier et d’enregistrer rapidement, facilement et avec exactitude le numéro de contribuable dans le cadre de relations transfrontalières et servir de base à l’échange efficace et automatique des informations entre les autorités fiscales de chaque pays. »

Cette manœuvre déguisée est une invitation à la prise en charge de la taxation des entreprises au niveau européen. Les entreprises britanniques risquent donc de soudainement découvrir le goût amer du socialisme européen en voyant le montant de leurs taxes exploser. Cette mesure devrait accélérer la croissance du chômage. Cette nouvelle législation interdit les nations souveraines européennes d’augmenter leur compétitivité en baissant la taxe sur les bénéfices d’entreprises en dessous de 15 %. Bruxelles souhaite éliminer l’indépendance fiscale des pays européens tout en lui permettant d’identifier tous les contribuables de l’Union, jetant ainsi les bases d’une fiscalité européenne et d’empêcher la fiscalité compétitive afin d’attirer des entreprises pour faire baisser le chômage. »

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article