Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un milliardaire chinois achète deux nouveaux vignobles à Bordeaux

Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba, a acquis deux domaines viticoles de plus dans le Bordelais, qui appartenaient au magnat français du vin Bernard Magrez.

Le vin de Bordeaux attire toujours davantage les investisseurs chinois. La dernière acquisition en date, à mettre à l'actif du milliardaire chinois Jack Ma, fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba qui vient d'acheter deux domaines viticoles de la région pour près de 12 millions d'euros.

A ce prix-là, le milliardaire acquiert les domaines Château Pérenne et Château Guerry, ainsi que l'ensemble de leurs sotcks.

Près de 600 000 bouteilles par an

En appellation Blaye Côte de Bordeaux, le Château Pérenne s'étend sur 64 hectares et produit 500 000 bouteilles par an, en rouge et blanc. L'origine du domaine remonte au 17e siècle et son château date du 19e siècle. Château Guerry, en appellation Côtes-de-Bourg, est le plus ancien cru de l'appellation. Sur une vingtaine d'hectares, plantés principalement en cabernet-sauvignon et malbec, le domaine produit 84 000 bouteilles de vin rouge par an.

Jack Ma avait acheté un précédent domaine viticole bordelais en février, le Château de Sours, dans l'Entre-deux-mers, qui s'étend sur 80 hectares et comprend une superbe bâtisse du 18ème siècle. Et cela toujours via sa société française et ses associés dans le Bordelais.

Une fortune estimée à 23 milliards de dollars

Le vendeur, Bernard Magrez, a souligné que "la vente de ces deux propriétés s'inscrivait dans une stratégie de sortie des vins bordelais d'entrée de gamme pour se concentrer sur les vins classés", dont il espère pouvoir prochainement arrondir son portefeuille avec un Château de renom.

Jack Ma, deuxième fortune de Chine avec quelque 23 milliards de dollars, est un ancien professeur d'anglais, d'origine modeste, qui a fait sa fortune en créant le site de commerce en ligne Alibaba en 1999.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article