Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baptisées Spring storm, ces manœuvres d’envergure auront lieu en Estonie et impliqueront les troupes de dix pays membres de l’Alliance.

Les exercices militaires qui débutent ce lundi en Estonie mobiliseront 6.000 militaires et dureront jusqu'au 19 mai, a annoncé l'état-major estonien des Forces armées.

Les manœuvres impliqueront le contingent militaire en provenance de dix pays, dont les Pays-Bas, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Belgique, le Canada, la Lettonie, la Lituanie, la Finlande et la Suède.

L'opération aura lieu dans les comtés de Tortu, de Põlva et de Võru qui se trouvent dans une zone frontalière de la Russie, indique le communiqué.
Selon le document, dans le cadre des exercices, la Pologne enverra en Estonie des bombardiers Su-22 et des chasseurs F-15 alors que des hélicoptères de transport lourd CH-47 et des appareils de transport hybride Bell V-22 Osprey arriveront des Etats-Unis.

Ces derniers temps, l'Alliance a multiplié le nombre de ses manœuvres à proximité des frontières russes. Début avril, le commandant adjoint des Forces d'attaque navale et de soutien de l'Otan est arrivé en Estonie pour discuter les plans des manœuvres navales qui se tiendront dans la mer Baltique cet été.

Par ailleurs, l'Otan lancera en juin prochain des exercices d'envergure baptisés Saber Strike 2016 dans les pays baltes, principalement sur le territoire estonien. Les troupes terrestres de l'Otan achemineront plus de 500 matériels de guerre en Estonie, surtout des blindés Stryker. Au total, 3.500 militaires des trois pays baltes et plus de 1.600 militaires de l'Alliance seront engagés dans ces manœuvres

SOURCE

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article