Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

* Plus de 80 000 personnes évacuées, des camps de réfugiés qui doivent fournir du personnel 24 heures sur 24 pour gérer la santé et la détresse humaine, l'approvisionnement en ressources, l'hygiène, la confection de repas, des centaines de pompiers, d'ouvrier, d'opérateurs de machineries qui doivent se relayer pour combattre les feux qui ne finissent plus de prendre de l'expansion et le premier ministre refuse l'aide internationale?

Est-ce que ça fait partie du plan de faire brûler Fort McMurray? Surtout que la reconstruction pourrait être très longue, voire même impossible, considérant que les sols contaminés de déchets nucléaires pourraient faire de la zone de Fort McMurray une zone à risque pour la santé humaine... mais sans danger pour les compagnies d'exploitation! Je blague, mais à peine...

Le Premier ministre canadien a remercié la communauté internationale pour son soutien, ajoutant qu'aucune aide n'était nécessaire pour lutter contre les incendies de Fort McMurray.

John Babcock, porte-parole pour les Affaires internationales, a confirmé les propos de son Premier ministre en expliquant que, malgré les nombreuses offres d'aide de la communauté internationale, les canadairs en provenance d'autres provinces du Canada, comme l'Ontario, le Québec et le New-Brunswick, parvenaient parfaitement à maîtriser la situation.

La Russie, les Etats-Unis, le Mexique, l'Australie, Taiwan et Israël ont tous offert leur aide dans la lutte contre les gigantesques incendies de forêts qui ravagent le nord de l'Alberta.

Lire la suite:

https://francais.rt.com/international/20315-fort-mcmurray-justin-trudeau-refuse-aide-russe

Publié par Isabelle

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article