Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Migrants: accords-Turquie ou "comment devenir fou et pauvre"

Orchestrer le renvoi en Turquie des nouveaux arrivants sur ses îles, tout en respectant le droit d'asile : c'est le travail d'Hercule auquel la Grèce, soutenue par ses partenaires européens, s'est attelée samedi en application de l'accord conclu entre la Turquie et l'Union européenne. Source

Selon la Commission européenne, quelques :

- 4.000 agents devront être mobilisés au total pour cette opération,

- dont un millier de "personnel de sécurité et militaire" et

- quelque 1.500 policiers grecs et européens,

pour un budget estimé à 280 millions d'euros sur les six prochains mois.

Selon la Commission européenne, quelques :

- 4.000 agents devront être mobilisés au total pour cette opération,

- dont un millier de "personnel de sécurité et militaire" et

- quelque 1.500 policiers grecs et européens,

pour un budget estimé à 280 millions d'euros sur les six prochains mois.

Migrants: accords-Turquie ou "comment devenir fou et pauvre"

Incapable de faire face et démunie par six ans d'austérité, la Grèce a obtenu de ses partenaires européens l'engagement

- d'un renfort immédiat de quelque 2.300 personnes,

- dont 400 experts de l'asile

- et 400 traducteurs, a indiqué le Premier ministre grec, Alexis Tsipras.

Un important soutien financier est aussi prévu pour le pays surendetté.

L'accord scellé à Bruxelles prévoit le renvoi en Turquie des migrants arrivés sur les îles grecques après dimanche minuit, a précisé à l'AFP une source gouvernementale grecque.
En pratique, les premiers renvois "commenceront à partir du 4 avril", a affirmé la chancelière allemande Angela Merkel, inspiratrice de l'accord. Un délai minimal alors que plusieurs capitales européennes interrogées par l'AFP soulignaient samedi être en train de finaliser leurs contributions.

-Huit navires de l'Agence européenne des frontières,

- d'une capacité de 300 à 400 places chacun, seront mis à contribution pour les renvois, a précisé l'exécutif européen.

-La Grèce devra aussi offrir quelque 20.000 places d'accueil sur ses îles, contre 6.000 actuellement, ce qui risque de soulever un tollé chez les professionnels du tourisme.

Migrants: accords-Turquie ou "comment devenir fou et pauvre"

Tout ça pourquoi ? Puisque :

Rappel : Pour chaque Syrien renvoyé, les Européens se sont aussi engagés à "réinstaller" dans l'UE un autre Syrien depuis la Turquie, à hauteur de 72.000 places.

Pour :

-payer davantage,

-pour détruire le tourisme grec et

-faire de la Turquie le SEUL gendarme de l'Europe !

J'ajoute que cela ne soulage en RIEN le Liban et la Jordanie qui sont à bout de souffle !

On marche sur la tête mais alors : totalement ! C'est ubuesque !

Migrants: accords-Turquie ou "comment devenir fou et pauvre"
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article