Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des temples du dieu Baal seront érigés dans plus de 1000 villes partout dans le monde

Le titre semble hallucinant, mais tout ceci est pourtant vrai. Nous mêmes avons eu du mal à comprendre de quoi il s’agissait tellement cela semble surréaliste.

Le New-York Times a rapporté qu’au mois d’avril un temple de Baal (aussi appelé Temple de Bel) serait érigé à Times Square, à l’endroit même où David Wilkerson avait prêché en 2009 sur le fait de détruire les autels de Baal.

« Le mois prochain, le Temple de Baal viendra à Time Square. Une reproduction de l’arche qui formait l’entrée du temple de Baal sera installée à New-York et à Londres, comme dédicace aux vestiges, vieux de 2000 ans, qui ont été détruits par Daech en Syrie, dans la ville de Palmyre. »

La ville de Palmyre abritait les vestiges de l’un des plus importants temple de Baal. Le culte de Baal était caractérisé par le sacrifice d’enfants et les orgies sexuelles. Pendant que les enfants étaient brûlés vifs sur l’autel de Baal, les hommes et les femmes se mélangeaient dans des orgies sexuelles. Tout ceci avait pour objectif d’apporter la prospérité économique et la fertilité, en un mot le bonheur.

La plupart de nos contemporains athées ne prêteront aucune attention à cela, n’y voyant qu’un hommage à la culture. Nous sommes cependant interpellés par les corrélations existant entre la culture des cultes à Baal et la culture de nos sociétés occidentales.

On estime à 50 millions le nombre de bébés sacrifiés chaque année dans le monde sur l’autel d’une certaine conception de la liberté. Le temps que vous lisiez cette phrase, 6 avortements ont eu lieu dans le monde. Jamais dans toute l’Histoire, les Hommes n’ont autant sacrifié leurs fils et leurs filles.

Saviez-vous qu’un tiers de tout le trafic sur Internet, soit une connexion sur trois, est le fait de la pornographie ? Jamais les gens ne furent autant exposés et participants aux orgies sexuelles via l’accès à la pornographie. En France, la nouvelle ministre de la culture est favorable à ce que le porno « esthétique » dans les films ne soient plus interdits aux moins de 18 ans. En Australie, le programme « Safe School » présente déjà dans les écoles la pornographie comme « nécessaire » à l’éducation des enfants.

De nombreux vestiges ont été détruits par Daech mais c’est un temple de Baal qui a été retenu pour illustrer notre hommage aux civilisations du passé. Un hasard ?

Le culte de Baal ou Bel, également connu sous le nom de Marduk puise ses racines dans un personnage mentionné dans la Bible, Nimrod (Gn 10:8). Nimrod fut celui qui « commença à être puissant sur la terre », il est considéré comme le père fondateur de la tour de Babel et de la cité de Babylone, l’instigateur du « Nouvel Ordre Mondial » de l’après déluge. Les franc-maçons le considèrent comme le premier d’entre eux. Beaucoup considèrent aujourd’hui que l’antichrist dans un contexte de mondialisation et de nouvel ordre mondial aura obligatoirement quelque chose à voir avec ce personnage, dont le nom signifie « celui qui se rebelle », et avec le culte de Baal.

Ce projet à l’initiative de l’Institute of Digital Archeology, de Harvard University, d’Oxford University et du Museum of the Future de Dubai et qui prendra place dans le cadre de la « Semaine pour l’héritage mondial » de l’UNESCO, va bien au-delà de dresser des temples de Baal à New-York et à Londres.

L’Institut pour l’Archéologie Digitale prévoit de réaliser 1000 exemplairesde cette arche de 15 mètres de haut, porte d’entrée du temple de Baal, afin de les installer partout dans le monde. Ce développement mondial et tellement rapide des temples de Baal, ne peut pas nous laisser indifférent en tant que chrétien.

« Ils m’ont abandonné, ils ont profané ce lieu, ils y ont offert de l’encens à d’autres dieux, que ne connaissaient ni eux, ni leurs pères, ni les rois de Juda, et ils ont rempli ce lieu de sang innocent. Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal : Ce que je n’avais ni ordonné ni prescrit, ce qui ne m’était point venu à la pensée. C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où ce lieu ne sera plus appelé Topheth et vallée de Ben-Hinnom, mais où on l’appellera vallée du carnage. » (Jérémie 19:4-6)

Guillaume Anjou

Fondateur et Directeur d’Info Chrétienne

Photo de couverture : Implantation du temple de Baal à Trafalgar Square (Institute for Digital Archaeology)

Photo Temple de Baal à Palmyre : Bernard Gagnon

Source: Info Chrétienne

via Fawkes News

Tag(s) : #USA

Partager cet article