Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les banques recrutent des agents de la CIA

Des espions veillent à ce que la finance ne devienne pas un casino royal ! @Sony Pictures Releasing France

Pour surveiller les faits et gestes de leurs traders, une douzaine de grandes banques mondiales ont fait appel… à d’anciens agents secrets !

Après des années de bons et loyaux services, les agents secrets à la retraite peuvent toujours se reconvertir… en finance ! Sur les 18 derniers mois, révèle Bloomberg, une douzaine de grandes banques mondiales, dont HSBC, Deutsche Bank et JP Morgan, ont recruté d’anciens espions de la CIA et de la GCHQ, l’agence de renseignement britannique.

Ecoutes téléphoniques, analyse de mails… Tous les moyens sont permis pour repérer un trader malveillant ou simplement maladroit. Pour les banques, il s’agit d’éviter les Kweku Adoboli, Tom Hayes et autres Jérôme Kerviel, du nom de ces rogues traders qui ont défrayé la chronique ces dernières années pour avoir fait perdre des milliards à leur banque.

La fraude vient de l’intérieur

Ainsi, ces agents reconvertis, plutôt habitués à traquer terroristes et criminels, “scrutent pratiquement tous les aspects de la vie professionnelle des employés, du temps de leurs pauses cigarette jusqu’aux sites Internet qu’ils consultent”, note le média américain.

Il faut dire que l’enjeu est de taille. Depuis la crise de 2008, les 20 plus grosses banques du monde ont accumulé plus de 235 milliards de dollars d'amende, selon Reuters, la palme revenant à Bank of America.

Après le scandale Kweku Adoboli, du nom du trader qui lui a fait perdre 2 milliards de dollars en 2011, la banque suisse UBS a recruté en 2015 près de 350 employés chargés du contrôle et de la gestion des risques (compliance officers). D’autres banques s'y sont mis à leur tour, visiblement…

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article