Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réforme de l'Education nationale marocaine prônant l'enseignement du français dans les études scientifiques n'est pas qu'une histoire d'éducation. Les enjeux sont sociologiques, culturels, religieux, et symboliquement forts.

Le Maroc enterre 30 ans d’arabisation pour revenir à des enseignements en français

Source

Après trente ans d'arabisation, le Maroc a décidé de retourner à l'enseignement du français dans trois disciplines majeures : les mathématiques, les sciences naturelles et les sciences physiques, et ce dès la première année du primaire au lieu de la troisième actuellement.

Cette décision du retour à la langue de Molière a été prise le 10 février 2016 par le roi Mohammed VI.

Pour les islamistes, "arabisation et islamisation vont de pair car la langue est liée à la pensée", se félicite Ahmed Assid, professeur de philosophie et défenseur de la laïcité. "Ce retour aurait dû se faire depuis longtemps. Nous avons perdu trente ans à cause de petits calculs idéologiques. Avant d’arabiser, l’Etat marocain aurait dû d’abord réformer la langue arabe dont le lexique et les structures n’ont pas varié depuis la période préislamique".

---- l'Algérie a elle même réintroduit le français dés le primaire depuis 10 ans ! Une source algérienne

La fin des "Terres-plate" est en vue !!!

On ne peut avancer dans les apprentissages lorsque la langue elle-même ne peut les porter !!!!!

L'arabe n'est pas adapté aux apprentissages scientifiques et pourrait appauvrir la conceptualisation avant de nuire à ses applications.

Recul de l'islamisme ? Fin des "écoles" coraniques en Inde et au Pakistan ? Ne rêvons pas non plus !

Publié par wendy

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article