Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suite aux prétendues menaces d'attaque (au gaz sarin) de l'État islamique lors des festivités du Nouvel An dans plusieurs grandes villes du monde, des rassemblements sont annulés, des policiers sont forcés de rentrer au travail et des hôpitaux sont prêts à faire face à l'arrivée massive de blessés

* "Jamais nous ne céderons à la terreur, nous continuerons de célébrer la liberté", disent les dirigeants après les attaques terroristes. S'ils n'obéissent pas à la terreur, la propagande, elle, y obéit!

Dans son édition de ce lundi 28 décembre 2015, le quotidien arabophone Assabah a indiqué que « les services de renseignement de divers pays européens ont publié des rapports où ils détaillent le plan de Daech pour attaquer plusieurs capitales des pays qui sont membres de la coalition contre cette organisation ». La même source indique que parmi ces pays visés, figure le Maroc.

L’organisation terroriste s’apprêterait à organiser des attaques, le soir du 31 décembre. La nature de ces attaques n’est pas encore connue. Selon ces rapports qui se basent sur « des informations de pays amis », l’organisation terroriste compte ne pas utiliser les techniques des ceintures explosives et les exécuteurs des attaques ne porteront pas non plus d’armes lourdes, mais juste des pistolets pour organiser leur fuite au cas où ils sont identifiés, relève Telquel.

Les djihadistes, qui aurait mis la main sur des stocks de gaz toxiques dans les pays où règne des conflits, notamment en Libye où d’importantes quantités de ce gaz extrêmement létal auraient été dérobées, pourraient à la place avoir recours à des gaz neurotoxiques, dont le sarin:

http://www.afrik.com/l-etat-islamique-menace-d-attaquer-le-maroc-lors-du-nouvel-an

Publié par Isabelle

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article