Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour Macron, le RSI est une « erreur »

Le gouvernement a décidé de changer le RSI puisque celui-ci est complètement inefficace, incompétent, impose ses choix et ne laisse aucune liberté aux indépendants qui souhaiteraient entre autres possibilités souscrire à une autre mutuelle, une aberration absolue qui devrait disparaître plus qu’autre chose. Réellement, le RSI est une machine à broyer ahurissante, à croire qu’elle est plus là pour favoriser la faillite des petites entreprises que pour les aider. Et notre cher gouvernement qui vient de se prendre un camouflet magistral au premier tour des élections souhaite faire des changements qui seront de toute manière mineurs et qui n’apporteront pas grand chose de plus pour les indépendants, il suffit de lire quels sont ces changements: « Nous avons fait des réformes d’aménagement, en créant des médiations, en simplifiant les délais de paiement, en allant même expérimenter de l’autoliquidation – donc autant de réformes qui améliorent le bien-être, le quotidien, et qui je crois sur le terrain commencent à être reconnues, en améliorant la personnalisation du suivi de dossier ». En clair, le RSI sera toujours autant dangereux et schizophrène, mais ils vont tenter de faire en sorte que cela se passe avec le sourire…

Le petit plus, c’est Macron qui lui-même condamne ces mesures puisque insuffisantes. Un éclair de lucidité? Peu de chances, Macron est rappelons-le un homme extrêmement dangereux qui ne travaille ni pour la France ni pour ce gouvernement, mais pour la finance, celle que notre président était censé combattre! Il n’y a qu’à regarder le Think Tank auquel il appartient, rien que cela suffit à comprendre le problème… Macron, c’est également la loi imposée de force avec le 49.3 sorti à 3 reprises par Manuel Valls, c’est une dérégulation totale de notre système, la disparition de nombre de protections, c’est le TAFTA incarné!

Le ministre de l’économie Emmanuel Macron, a estimé qu’il fallait réfléchir à une « réforme plus pragmatique » du régime social des indépendants.

Le RSI a trouvé un nouveau détracteur. Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, devant des artisans réunis en séminaire à Paris, a estimé que la création du régime social des indépendants avait été une « erreur ». « Nous avons besoin des charges, des cotisations pour se couvrir de risques mais l’idée d’avoir un régime propre pour les indépendants ne me paraît pas être une bonne idée », a-t-il affirmé.

« Avoir un guichet adapté pour les indépendants au sein du guichet général est sans doute une réforme plus pragmatique », a dit Emmanuel Macron. « Il faut collectivement que nous y réfléchissions parce que le monde de demain sera un monde de plus de mobilités », a-t-il expliqué. Pour le ministre, « la vie dans le monde de demain, ce sera une vie de transformation d’activités, on passera de l’indépendant au salarié, au chef d’entreprise ».

Ce régime créé en 2006, et qui compte 6 millions d’affiliés (artisans, commerçants, professions libérales, retraités), essuie de nombreux reproches : erreurs dans les appels de cotisations, dossiers perdus ou encore interventions d’huissiers sur de fausses données, absence d’appels de cotisations pendant plusieurs années conduisant à des poursuites sans motif ou de mauvaises surprises au moment de la retraite. Outre les dysfonctionnements, les affiliés dénoncent la faiblesse de leur couverture sociale tant en matière de maladie et d’invalidité que de retraite.

Face à ces problèmes, le gouvernement a annoncé cette année des mesures pour apaiser les contentieux.

Article en intégralité sur Les échos

via les M.E.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article