Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les médecins vont pouvoir alerter les autorités sur les patients « radicalisés »

Le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom) vient d'indiquer que désormais les médecins pourront signaler les patients dont ils soupçonnent une « radicalisation ». Une démarche contraire au secret professionnel qui s'inscrit dans la paranoïa actuelle et l'appel à la délation sur des soupçons.

Le CNOM a participé à des journées de formation au Ministère de l'Intérieur sur « la prévention de la radicalisation ». Une démarche visant à permettre aux médecins de dénoncer aux autorités (si nécessaire) un patient que l'on jugerait « en voie de radicalisation ».

La note du CNOM débute par un paragraphe sur la distinction entre « fondamentaliste » et « radicaliste », des termes vagues qui en somme ne vont pas faciliter la tâche aux médecins.

Selon le docteur Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologie du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), les appels de médecins confrontés à des patients jugés radicaux ont poussé l'organisation à réagir. Afin de répondre à ces questions, le CNOM propose une note pour les médecins qui pourront voir les différents cas de figure qui se présentent.

Un témoignage étonnant qui fait craindre de la délation sur simple soupçon comme cela se fait de plus en plus depuis la mise en place d'un numéro vert par le Ministère de l'Intérieur. De simples médecins pourraient juger et faire la différence entre un « fondamentaliste » et un « radicaliste ». Des termes qui ne veulent rien dire et qui laissent la place à toutes les dérives qu'engendre la délation.
Commentaire : Mis à part les musulmans français qui sont considérés dans la France post-13 novembre comme des terroristes en devenir, se pourrait-il que les patients soi-disant « radicalisés » englobent bientôt ceux rejetant les traitements orthodoxes pour favoriser la médecine alternative ?


Islam et info

via Sott

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article