Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le carnage à Wall Street a commencé

Third Avenue, un hedge fund bien connu de Wall Street (genre film "le Loup de WS") a informé ses clients qu'ils ne pourront pas retirer leurs fonds parce que, je cite leur communiqué dans le Wall Street Journal: "on veut déboucler nos positions à notre propre rythme sur les prochains mois sans pour autant brader"...

Traduction 1: LoL et Traduction 2: Il y a le feu au lac... Smoke on the Water comme le chantaient les Deep Purple. A ce propos, Smoke on the Water concernait justement un casino qui avait pris feu. Et là, Third n'a pas reçu la permission de la SEC pour empêcher les clients de partir.

Ouuups.

La surprise est immense pour les clients, puisque Third avait payé des 11% et même des 16% par an, avant, grâce à ses positions audacieuses. Un peu comme Lehman en fait... Bref, la baisse du brut et de toutes les matières (ils ont oublié la ouate) premières, ainsi que des actions de compagnies malmenées comme ClearChannel (30 centimes pour 1 dollar) a amené ce hedge fund a voir sa masse de liquidités fondre soudain comme une glace au soleil.

Du coup, son pdg depuis 24 ans, David Barse, a été éjecté vendredi de la société, au sens propre aussi, avec interdiction d'y remettre les pieds ou simplement de s'approcher de l'immeuble: "A security guard at the firm’s New York headquarters on Sunday said Mr. Barse had been let go and isn’t allowed back in the building"...

!!!!

Ceci me laisse penser que le carnage a commencé vendredi dernier, lire ici le WSJ pour le croire. Les déboires de Third Avenue déclencheront des CDS qui vont déclencher d'autres ventes ailleurs, et au final cela va mettre le feu à l'ensemble. D'ailleurs on sent la fumée même de Paris. Lire ici l'autre article du WSJ.

Mohamed El-Erian, l'ancien No2 de Pimco en a même tiré les leçons, 9 pour être précis: "9 lessons from Third Avenue’s decision to limit investor withdrawals, including implications for markets", lire ici Bloomberg.

Et dans la même catégorie, le hedge fund STONE LION lancé par les anciens de la Bear Sterns Bank (lire le livre Blythe Masters) connaît aussi des soucis de trésorerie, et a interdit à ses clients de retirer leurs fonds... lire ici le WSJ.

Ouuuups...

A ce rythme, au 31 décembre 2015, Wall Street sera totalement en flammes et New York recouvert de cendres, comme après le 11 septembre 2001. Lire ici ZH pour s'amuser un peu et prendre de la distance. Gardez vos précieuses pièces d'or... Ça risque de saigner grave cette semaine.

Source

Publié par Paul

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article