Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ceci est à rapprocher de ce que nous avons récemment publié: “Le marché du gaz devrait se développer indépendemment du pétrole” et notre analyse: “Daesh, Al CIAda, guerre par procuration en Syrie… La guerre d’Exxon-Mobil et Aramco contre GazProm et la National Iranian Oil Company”.

Cette information relevée en entrefilet sur le site iranien de Sahar TV met en évidence le fait qu’il faut toujours regarder et analyser les “petites infos”, qui ne font pas les grands titres. C’est là où les éléments pour connecter les points entre eux se trouvent très souvent. Il faut aussi dire ou plutôt rappeler la chose suivante: à terme, le gros enjeu de la région, le gros domino à faire tomber pour l’empire est… l’Iran. Wesley Clark, ancien général yankee et ancien patron de l’OTAN en Afghanistan l’a dit: 7 pays devront tomber au Moyen-Orient, le dernier étant l’Iran. La Syrie ne devait être qu’une péripétie sur la route de Téheran. C’est devenu une épine colossale. L’Iran doit jouer sur les deux tableaux maintenant: faire tomber la tension la concernant au niveau international, adoucir ses relations avec l’occident sans baisser sa garde et nouer des relations solides avec un partenaire fiable qui ne la trahira pas: la Russie. Tout cela pour contrer les ambitions hégémoniques d’Exxon-Mobil et Aramco sur la région.

Tout l’enjeu est là…

~ Résistance 71 ~

Gazprom voudrait investir en Iran

Sahar TV

30 Novembre 2015

url de l’article original:

http://francophone.sahartv.ir/infos/iran-i11061-gazprom_voudrait_investir_en_iran

La société russe Gazprom cherche à investir dans le secteur d’exploration et de production en Iran.

Cité par l’IRNA, un haut responsable de Gazprom a indiqué que l’Iran peut être à l’avenir un rival de la Russie dans le domaine de gaz mais que cela n’empêche pas Moscou de coopérer avec ce pays pour l’essor des champs gaziers. « Gazprom souhaite, vu sa spécialité dans le domaine de gaz, coopérer avec l’Iran, après la levée des sanctions, pour le développement des champs gaziers, coopération qui sera utile pour les deux parties. », a dit ce responsable de Gazprom qui a qualifié de très clair et prometteur l’avenir du marché de gaz. « La Russie et l’Iran détiennent les plus grandes réserves gazières approuvées du monde et peuvent profiter, à l’avenir, d’importants intérêts via leur collaboration. », a-t-il rappelé ajoutant : » Le transfert de la technologie en Iran, dans le secteur de gaz et de brut, n’est pas difficile compte tenu de l’existence des forces spécialistes et éduquées de l’Iran; les ingénieurs iraniens sont en mesures d’acquérir la science et la technologie de pointe. «

SOURCE

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article