Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On a jamais vu un effondrement aussi considérable du commerce mondial en dehors d’une récession majeure

Si vous cherchez à savoir quand la prochaine grande crise économique mondiale arrivera, alors, vous pouvez maintenant arrêter d’attendre, car elle est officiellement arrivée.

En effet, nous n’avons jamais vu un tel effondrement du commerce mondial de toute l’histoire en dehors d’une récession mondiale majeure. Et ceci est parfaitement logique – lorsque l’activité économique mondiale augmente, il y a une hausse de la demande pour les produits et services à travers le monde, et lorsque l’activité économique mondiale baisse, il y a moins de demande de biens et services à travers le monde. Jusqu’à présent sur l’année, le commerce mondial est en baisse d’environ 8,4 %, et sur les 30 derniers jours, l’indice Baltic Dry était en chute libre. Il y a un mois, il se situait à un niveau de 809, mais maintenant il est tombé à 628. L’indice Baltic Dry(indice des prix pour le transport maritime) est à son plus bas niveau historique. Cependant, lorsque vous regardez les chiffres du commerce pour des pays spécifiques, alors là, les chiffres deviennent particulièrement surprenants.

Ces tout derniers jours, Les derniers chiffres du commerce chinois sont sortis et ne sont pas brillants. La Chine représente environ un cinquième de l’ensemble des exportations mondiales, et pendant de nombreuses années, la croissance des exportations chinoises avait contribué à alimenter l’économie mondiale dans son ensemble.

Mais maintenant, les exportations chinoises sont en baisse. En Octobre, les exportations chinoises ont chuté de 6,9 ​​% par rapport à l’année précédente. Précédent une baisse de 3,7 % en Septembre.

Les chiffres sur les importations chinoises sont encore pires. Les importations chinoises en Octobre ont chuté de 18,8 % par rapport à il y a un an après une baisse de 20,4 % en Septembre. La classe moyenne chinoise grandissante était censée contribuer à la reprise économique mondiale, mais ce n’est tout simplement pas le cas.

Le graphique ci-dessous venant du site zerohedge montre à quel point ces derniers chiffres dramatiques corroborent ce que nous venons d’expliquer. Comme vous pouvez le voir, le seul moment où les chiffres du commerce chinois ont été aussi mauvais sur une aussi longue période fut lors de la récession mondiale majeure de 2008 et 2009…

On a jamais vu un effondrement aussi considérable du commerce mondial en dehors d’une récession majeure

D’autres chiffres confirment l’ampleur du ralentissement économique chinois. J’avais souligné la chute continue de l’indice des taux de fret conteneurisés chinois auparavant, mais maintenant il vient d’atteindre un nouveau plus bas historique

La faiblesse de l’économie chinoise et de ses exportations vers le reste du monde apparaissent maintenant dans l’indice de fret conteneurisé hebdomadaire chinois (CCFI): Vendredi 06 Novembre 2015, il avait chuté à son pire niveau jamais enregistré.

L’indice, utilisé par le transport maritime de Shanghai permet le suivi des coûts, en fonction des taux contractuels et du marché au comptant, sur l’expédition des conteneurs en provenance de Chine vers les 14 principales destinations à travers le monde. Contrairement à un grand nombre de données officielles en provenance de Chine, l’indice est un reflet sans fard d’une réalité implacable.

Cet indice n’a pas cessé de baisser depuis Février et a depuis chuté de 31%. A 742 points actuellement, il est en baisse de 26% depuis sa création en 1998 quand il avait été fixé à 1000.

Voici quelques chiffres encore plus inquiétants sur le commerce mondiale qui viennent de mon précédent article intitulé “Les 18 chiffres qui montrent qu’une récession mondiale particulièrement brutale frappe déjà” …

– La demande d’acier chinois est en baisse de 8,9 % par rapport à il y a un an.

– Le volume de fret ferroviaire en Chine est en baisse de 10,1 % par rapport à l’année dernière.

– En Octobre, les exportations sud-coréennes étaient en baisse de 15,8 % par rapport à l’année précédente.

– Selon l’indice du gouvernement néerlandais, il y a un an, le commerce mondial des produits primaires se situait à un niveau de 150, mais dorénavant, il est tombé à 114. Cela signifie que moins de produits sont échangés à travers le monde, et c’est un signe très clair que l’activité économique mondiale ralentit vraiment.

En outre, les commandes à l’exportation allemande ont baissé d’environ 18 % en Septembre, et les exportations américaines sont en baisse d’environ 10 % actuellement sur l’année en cours.

Il est évident que quelque chose d’énorme se passe actuellement, et ce phénomène impacte l’ensemble de la planète. Le PDG de la plus grande compagnie maritime au monde pense que ce qui se passe est assez simple à comprendre…

En fait, selon, Nils Smedegaard Andersen, le PDG de Maersk, la raison pour laquelle les entreprises qui dépendent du commerce mondial, comme la sienne, sont impactées est simple: la croissance mondiale est sensiblement plus faible que les chiffres officiels et les prévisions. A savoir: “l’économie mondiale croît à un rythme plus lent que ce que le Fonds monétaire international(FMI) et d’autres grands prévisionnistes le prédisent.”

Cité par Bloomberg, Andersen a expliqué lors d’un entretien téléphonique: “nous pensons que la croissance mondiale ralentit,”…..”Le commerce est actuellement nettement plus faible que là où il devrait être normalement à savoir qu’il se trouve sous les prévisions de croissance que nous avions lu.”

Les marchés financiers mondiaux peuvent continuer de progresser, mais ils ne pourront jamais cacher ces horribles chiffres du commerce mondial.

L’une des choses les plus importantes qui contribue à ce nouveau ralentissement économique mondial est l’écart de rendement sur le dollar américain. Un article récent de Phoenix Capital Research avait assez bien expliqué ce problème…

On a jamais vu un effondrement aussi considérable du commerce mondial en dehors d’une récession majeure

Lorsque la Fed a réduit les taux d’intérêt à zéro en 2008, il a inondé le système financier avec des dollars américains. Le dollar américain est la monnaie de réserve mondiale. Peu importe dans quel pays vous êtes (à quelques exceptions près), vous pouvez emprunter en dollars américains.

Et si vous pouvez emprunter en dollars américains à 0,25% … et placez cet argent dans quelque chose qui rapporte plus … vous pourriez faire un massacre.

Un fonds de couverture à Hong Kong pourrait emprunter 100 millions de dollars, payer seulement 250 000 dollars en intérêt et réinvestir cet argent dans les Reals brésiliens qui ont rapporté 11% … avec un retour sur investissement de 9,75 millions de dollars.

Ca c’était le point de vue strictement financier des choses. Maintenant, du côté de l’économie, les gouvernements souverains et locaux ont empruntés en dollars américains dans le monde entier pour financer diverses infrastructures et des projets municipaux.

Autrement dit, le gouvernement américain a quasiment été jusqu’à donner de l’argent et le monde l’a constaté, en empruntant des dollars à un rythme record. Aujourd’hui, le carry trade mondial (ce qui signifie de l’argent emprunté en dollars américain et investi dans d’autres actifs) se situe à plus de 9.000 milliards de dollars (Ce qui est plus important que les économies de la France et du brésil réunies).

Mais maintenant, le commerce en dollar commence à fléchir parce que le dollar américain a nettement progressé ces derniers temps. Comme le dollar américain a fait un bond par rapport aux autres monnaies mondiales en 2015, cette hausse récente du dollar à mis une énorme pression sur les marchés émergents du monde entier. Tout d’un coup, l’huile, d’autres produits de base et les marchés financiers dans les pays tels que le Brésil ont commencer à s’effondrer. Pendant ce temps, ceux qui avaient contracté des emprunts libellés en dollars américains voient croître le poids de leur dette libellée dans la devise américaine. Cette crise financière dans les marchés émergents va prendre des années avant de se matérialiser pleinement, et cela aura un énorme impact sur les marchés mondiaux.

Bien sûr, nous avons déjà vu cela avant. la flambée du dollar avait contribué à causer la crise de la dette latino-américaine des années 1980, la crise financière asiatique des années 1990 et la récession mondiale majeure de 2008 et 2009.

Si vous pensiez que l’agitation financière qui est arrivé à la fin du mois Août était un mauvais signe, la vérité est qu’elle n’est rien face à ce qui se profile.

Alors attachez bien vos ceintures de sécurité car de nombreuses turbulences se profilent à l’horizon.

Source: theeconomiccollapse

via Source

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article