Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les incroyables prédictions d’Henry Kissinger (février 2012)

Henry Kissinger, serait-il devenu le nouveau prophète de l’apocalypse ? A l’entendre, nous allons tout droit vers la guerre, une guerre prévue de longue date. Il n’a, apparemment rien retenu de la guerre du Vietnam qui lui a pourtant prouvé que ce n’est pas la puissance de destruction qui assure la victoire. RI

***

NOTE: Il s’agit de prédictions fracassantes, faites en février 2012, du grand stratège étasunien, Henry Kissinger.

Dans l’article que j’avais alors écrit, je relevais quelques unes de ces prédictions. Elles prennent une signification toute particulière en ces temps que nous vivons et projettent sur les évènements un éclairage qui nous permet de mieux les comprendre. Il ne fait aucun doute que les prétentions des États-Unis dont il se fait le grand promoteur conduisent directement à la domination du monde qui ne saurait lui échapper. Je ne sais si ce que nous présente la Russie dans ses interventions en Syrie a de quoi l’ébranler dans sa certitude que les États-Unis sont la plus grande puissance militaire au monde et que la victoire d’une troisième guerre mondiale est à sa portée.

Lorsque ce géant de la politique internationale des Etats-Unis prend la parole sur ce qui se passe aujourd’hui dans notre monde, il y a lieu d’en prendre la juste mesure.

Dans une interview accordée récemment depuis son appartement de Manhattan, il a eu des phrases chocs qui méritent d’être relevées.

Sont-elles le produit d’un fin stratège qui joue une autre de ses cartes pour bluffer l’adversaire? Sont-elles le résultat d’un vieillard de 89 ans atteint de sénilité? Sont-elles tout simplement l’expression spontanée de ce qu’il pense vraiment? Je n’en retiendrai que quelques unes. Pour l’ensemble de l’interview aller à :

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=50239&cid=13&fromval=1&frid=13&seccatid=15&s1=1

Si vous ne pouvez pas entendre les tambours de guerre, il vous faut être sourd”

Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez le peuple, contrôlez la monnaie et vous contrôlerez le monde. »

« Les États-Unis appâtent la Chine et la Russie, et le dernier clou dans le cercueil sera l’Iran, qui est, bien sûr, la principale cible d’Israël. Nous avons permis à la Chine d’accroître sa force militaire et à la Russie de se remettre de la soviétisation, pour leur donner un faux sentiment de bravade, cela va créer une mort conjointe plus rapide pour eux. »

«Nous avons dit aux militaires que nous aurions à prendre plus de sept pays du Moyen-Orient pour leurs ressources et ils ont presque terminé leur travail. Nous savons tous ce que je pense de l’armée, mais je dois dire, cette fois, qu’ils ont amplement obéi aux ordres. »

« Le grand ours Russe et la faucille chinoise seront réveillés de leur sommeil et c’est à ce moment qu’Israël va devoir se battre de toutes ses forces et de ses armes pour tuer autant d’Arabes qu’elle le peut. Espérons que si tout va bien, la moitié du Moyen-Orient sera aux israéliens. »

« Nos équipes de jeunes, aux États-Unis et à l’Ouest, sont préparées parce qu’elles ont été programmées pour être de bons soldats, de la chair à canon quand elles seront commandées pour sortir dans les rues et lutter… »

« La guerre à venir sera si grave qu’une seule superpuissance pourra gagner, et ce sera nous autres. »

« Sur les cendres nous construirons une société nouvelle, il restera seulement une superpuissance de gauche, et seule, elle sera le gouvernement mondial qui gagne. »

« N’oubliez pas, les États-Unis ont les meilleures armes, nous avons des choses qu’aucune autre nation n’a, et nous introduirons ces armes quand le moment sera venu. »

Fin des citations

Que penser de tout cela ? À n’en pas douter les tambours de guerre se font entendre plus que jamais au Moyen Orient. S’agit-il d’une mise en scène froidement calculée et entièrement sous contrôle, comme le suggère M. Kissinger? Ce qu’il dit de la Chine et de la Russie n’est-il pas un peu « gros » de la part du diplomate qu’il a été et que je suppose être encore ?

Dire que je pensais que les Etats-Unis se portaient au secours des peuples réprimés du M.O. et que seule leur vocation humanitaire les guidait.

Oscar Fortin

http://humanisme.blogspot.com

via Source

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article