Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gouvernement brésilien entend réclamer en justice 5,2 milliards de dollars aux compagnies responsables de la tragédie minière pour dédommager les victimes et réparer les dégâts environnementaux considérables causés au bassin du fleuve Rio Doce.


"Nous allons entamer, lundi, une action devant la justice civile" contre la compagnie Samarco et ses deux actionnaires à parts égales, les géants miniers brésilien Vale et anglo-australien BHP Billiton, a déclaré l'avocat général de l'Etat brésilien, Luis Unacio Adams.

La coulée de boue et de déchets miniers qui a submergé, début novembre, un village dans le sud-est du Brésil, faisant 13 morts, était toxique, ont affirmé des experts de l'Onu, contrairement à ce qu'assurait la société Samarco, propriétaire du barrage ayant rompu.


"De nouvelles preuves montrent que la rupture du barrage minier, ayant déversé 50 millions de tonnes de résidus miniers, contient un niveau élevé de métaux lourds toxiques ainsi que d'autres produits chimiques toxiques", a assuré mercredi dans un communiqué le Haut-commissaire aux droits de l'Homme à l'Onu.

La plus grande catastrophe environnementale de l'histoire du Brésil

C'est la "plus grande catastrophe environnementale de l'histoire du Brésil", affirment les experts. La boue visqueuse de résidus miniers mélangés à de la graisse et différentes huiles avait entamé une descente du fleuve Doce, l'un des principaux du pays, jusqu'au week-end dernier lorsqu'elle a commencé à se déverser dans l'océan Atlantique, après avoir parcouru 650 kilomètres.


L'ampleur de cette catastrophe environnementale équivaut au déversement de 20.000 piscines olympiques remplies de résidus toxiques, entraînant ainsi une pollution du sol, des rivières et du système de distribution d'eau sur 850 kilomètres, selon les spécialistes internationaux.

Source

Le véritable problème de cette Terre n'est pas l'arnaque du CO2 et sa grande messe la COP21, mais la pollution massive... Mais il règne un silence assourdissant autour des vrais problèmes...

Publié par Paul

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article