Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etat d'urgence : les Restos du cœur obligés de suspendre la distribution de repas chauds

Les Restos du cœur ont suspendu temporairement l'activité de leurs camions parisiens, la distribution de repas chauds dans la rue entraînant des rassemblements, interdits dans la capitale depuis les attentats de vendredi. «Dans le cadre de l'état d'urgence, une mesure préfectorale provisoire a été mise en place», explique dans un communiqué, l'association lancée par Coluche.

Cette disposition «nous oblige à suspendre temporairement les activités impliquant des rassemblements dans l'espace public, c'est le cas notamment des Camions de Paris», poursuit-elle. «Sans contre-indication des autorités compétentes, toutes les autres activités des Restos, y compris celles venant en aide aux gens de la rue, sont, quant à elles, poursuivies (centres d'activités, maraudes, points chauds...)», précisent les Restos du cœur. «Dès que les consignes préfectorales auront évolué, nous reprendrons le plus vite possible l'intégralité de nos actions d'aide envers les plus démunis», assurent-ils.

En temps normal, des camions Restos du coeur distribuent quotidiennement des repas chauds à partir de 20 heures(19H30 le dimanche) dans divers endroits de la capitale selon les jours, comme aux Invalides (7e) ou à République le jeudi.

A la suite des attentats, le président François Hollande a instauré l'état d'urgence, dont la prolongation jusqu'à fin février sera examinée jeudi à l'Assemblée. L'Etat d'urgence permet notamment aux autorités d'interdire des manifestations, comme c'est le cas sur la voie publique en Ile-de-France jusqu'à jeudi.

SOURCE

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article