Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Cop21 et liberté d’expression: Philippe Verdier officiellement viré de France2

Publié par Brujitafr sur 2 Novembre 2015, 09:33am

Catégories : #ACTUALITES

Ils sont où les « Je suis Charlie » qui se battaient pour la pseudo-liberté d’expression en France ? Car si plus ou moins discrètement, des journalistes étaient muselée ou renvoyés de leur poste, l’histoire de Philippe Verdier doit faire du bruit.

Son tort ? Remettre en cause le réchauffement climatique, considéré à l’heure actuelle non pas comme une théorie du complot, mais pire, comme une nouvelle forme de révisionnisme, le Royaume-Uni se dirige d’ailleurs vers une criminalisation de cette remise en cause, en France, il est autorisé de les insulter comme l’a fait NKM en les traitant de « connards ». Pourtant, il y a des questions justifiées, qui méritent d’être posées, mais qui semble-t-il sont interdites. Au nom de quoi ? Au nom du changement climatique qui nous est imposé comme étant une évidence scientifique que l’on ne peut pas être remise en cause. Ce sont nos agissements qui sont condamnés et qui devraient être changés, pas les grandes multinationales et donc la finance qui multiplie les profits indécents sur le dos de la planète (voir également ici).

Cop21 et liberté d’expression: Philippe Verdier officiellement viré de France2

Cette histoire de réchauffement climatique ne peut donc pas être remise en cause, même si l’on peut quelque part se poser certaines questions, comme sur la volonté de réchauffer le climat à des fins politiques et géopolitiques de la part de certaines nations, comme l’explique cet article de 2002. Quoi qu’il en soit, chaque fois que des propos allant à l’encontre du réchauffement climatique et donc de la finance sont prononcés, l’omerta tombe, ce qui est arrivé avec Robert Stavins, professeur à Harvard qui a expliqué que « chaque jour des voix s’élèvent pour dénoncer les tripotages des gouvernements, des officines liées à l’ONU, du GIEC et des organisations écologiques diverses pour faire croire au réchauffement climatique et même aux « changements climatiques » » (voir ce sujet).

Le COP21 qui au final ressemble plus à une histoire de pognon qu’autre chose était pourtant l’occasion de s’attaquer à de vrais problèmes, sauf que les principaux acteurs qui luttent chaque jour contre ce réchauffement climatique, qu’il soit avéré ou non, sont tout simplement interdits de territoire en France le temps du sommet.

Nous n’allons pas tenter de vous convaincre sur le réchauffement climatique, il suffit de suivre les liens, de fouiller, de regarder à qui cela profite réellement, à la planète? Ou à quelques financiers? Mais la France qui nous parle tant de liberté d’expression se doit de refuser qu’un journaliste soit ainsi renvoyé de son travail simplement pour avoir émis des doutes.

Déjà banni de l’antenne de France 2 depuis le 12 octobre, le présentateur et journaliste météo a fait savoir qu’il avait été licencié par son employeur suite à la parution de son livre controversé sur le climat.

Dans une très courte vidéo publiée ce matin, M. Verdier déclare qu’il est «interdit d’antenne» par sa propre chaîne à la suite de la parution de son livre «Climat Investigation» (Éditions Ring) sorti il y a un mois.

Une pétition réclamant sa réintégration à la rédaction météorologique de France TV avait récolté plus de 17 000 signatures et indiquait que le présentateur se «défend de tout climato-scepticisme», mais «pointe dans son ouvrage de nombreux errements dans les politiques menées et le fonctionnement d’institutions telles que le GIEC, devenu l’instrument d’une lutte idéologique parfaitement étrangère à la science».

La direction du groupe public France Télévisions n’a pas souhaité faire de commentaires sur ce dossier, mais avait déjà indiqué qu’elle estimait que Philippe Verdier s’était servi de sa fonction à France 2 pour faire la promotion de son livre, et avait outrepassé son «devoir de réserve».

Source: Sputnik News

Maintenant, deux informations à prendre en compte afin de se faire une idée par soi-même, en commençant par ce que serait réellement ce sommet pour l’avenir de la planète. Suivant le média russe Sputnik News, cela n’est pas vraiment ce qui nous est expliqué officiellement, les enjeux seraient terriblement plus graves:

La COP 21 n’est pas un bien absolu. Le mouvement « Solidarité et progrès » est le seul à dénoncer la conférence sur le climat, sur laquelle les autorités françaises misent beaucoup.

Nous avons demandé à Christine Bierre de nous expliquer en quoi les négociations pourraient conduire à des conséquences néfastes et dangereuses.

La COP 21 n’a pas tellement pour objectif la protection de la planète, mais un « plongeon massif de la population actuelle de sept milliards à un milliard seulement », parce que » l’économie fondée sur les énergies renouvelables ne pourra accueillir qu’un milliard d’individus sur la Terre ». Christine Bierre témoigne: « On dit, par exemple que s’il y a des changements climatiques, c’est à cause du travail de l’homme et non pas des cycles galactiques, des cycles solaires, des cycles terrestres qui ont toujours été à l’origine des changements climatiques. Si cette théorie est vraie, cela veut dire qu’il faut réduire la production de l’homme. On propose alors de sortir des énergies fossiles et du nucléaire pour aller, d’ici 2050, vers les énergies renouvelables. Mais ces énergies renouvelables produisent beaucoup moins que les énergies fossiles et le nucléaire. Si on va vers une économie qui est fondée sur les énergies renouvelables, cette économie-là ne pourrait soutenir et accueillir qu’environ un milliard d’individus sur la planète. Or, aujourd’hui, nous sommes sept milliards et nous allons vers beaucoup plus. »

La terrible idée de réduire la population de la Terre a été ouvertement proclamée par le prince Philip d’Edimbourg et l’un de ses plus proches collaborateurs, Martin Palmer, secrétaire général de l’ARC (Alliance pour la religion et la conservation) qui est parmi les quatre organisateurs du sommet de la Conscience qui vient d’avoir lieu à Paris, les 20-21 juillet. En 1987, il a écrit un livre intitulé « Si j’étais un animal », dans lequel il dit que s’il était un animal, il aurait souhaité d’être réincarné en un virus mortel pour réduire la population « afin de contribuer de quelque manière à résoudre le problème de la surpopulation ». Précédemment, en 1981, dans une interview à People Magazine, il s’est opposé au programme des Nations unies sur la lutte contre le paludisme au Sri Lanka parce que celui-ci avait abouti à doubler la population en 20 ans. Et il a dit: « Nous n’avons pas de choix, si la croissance démographique n’est pas limitée de façon volontaire, elle le sera involontairement par l’expansion des maladies, de la famine et de la guerre » se rappelle Christine Bierre.

Cette idéologie cible principalement les pays des BRICS et les pays émergents, continue-elle. « Lors du sommet de Copenhague, en 2009, l’Inde, la Chine et d’autres pays émergents avaient complètement refusé d’adopter les règles censées lutter contre le réchauffement climatique. Ils avaient dit que, pour eux, ce qui passait, d’abord, c’était le développement des populations ». Or, les Etats-Unis, un des plus grands pollueurs au monde, ne sont pas du tout menacés: « Lorsqu’on est à la tête du monde, on n’est pas obligé de suivre ses propres lois. »

Or, les changements climatiques ont toujours eu lieu. En fait, la température a commencé à augmenter en 1695, précise Christine Bierre, parce que le soleil a eu une activité magnétique beaucoup plus importante. « Entre 1695 et aujourd’hui, il y a eu une augmentation de température d’à peu près un degré. Ce n’est pas énorme. Entre temps, l’activité humaine s’est développée massivement. Depuis 2000 il y a plutôt une tendance à la baisse, un petit refroidissement qui a eu lieu entre 1940 et 1970 « . Cela veut dire qu’il faut étudier beaucoup plus les causes des changements de température sur notre planète (mouvements galactiques, activité solaire et autre) qui ne sont pas du tout l’effet de l’activité humaine.

L’avenir de la population mondiale n’est pas terne aux yeux de Christine Bierre qui reste optimiste: « Je pense que, pour toutes ces raisons, il est extrêmement important de dénoncer ce qui se passe. Si les ressources naturelles sont limitées, la capacité de l’homme ne l’est pas, ainsi que sa créativité, sa faculté de découvrir de nouvelles ressources, de nouvelles technologies qui ont toujours permis à l’homme de passer d’une population moindre à une intensité de population plus grande, à sept milliards et plus aujourd’hui ».

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.

Source: Sputniknews

Seconde information, une émission intéressante dans le fond sur le réchauffement climatique, même si la présentation est relativement indigeste, à voir absolument !

Commenter cet article

paschalis 03/11/2015 12:34

Bilderberg 2015 : La liste officielle. Le Groupe Bilderberg est dirigé par le français Henri de Castries. Également membre de la Commission trilatérale et du Siècle, il est président du directoire d’AXA. LISTE DES INVITES

PRESIDENT : Henry de Castries - Directeur et PDG du groupe AXA

ALLEMAGNE
Paul M. Achleitner - Président du Bureau de Supervision de la Deutsche Bank.
Mathias Döpfner - PDG du groupe médiatique Axel Springer SE.
Thomas Enders - PDG du groupe Airbus.
Julia Jäkel - PDG de Gruner + Jahr.
Joe Kaeser - PDG de Siemens AG.
Kurt Lauk - Président de Globe Capital Partners.
Ursula von der Leyen - Ministre de la défense.
Katrin Suder - Sous-ministre de la Défense.
Wolfgang Ischinger - Président de la Conférence de Sécurité à Munich.

ANGLETERRE
Marcus Agius - Ancien PDG de Barclays.
Edward M. Balls - Ancien Chancelier de l’Échiquier du cabinet fantôme.
Ann Dowling - Présidente de la Royal Academy of Engineering.
Rona Fairhead - Présidente de la BBC Trust.
Douglas J. Flint - Homme d’affaires britannique, président exécutif du groupe bancaire HSBC.
Demis Hassabis - Vice président de Google DeepMind.
John Kerr - Diplomate, membre du Centre for European Reform, membre de la chambre des Lords et vice président de Royal Dutch Schell.
Shiraz Maher - Chercheur senior pour le ICSR, King’s College London.
Zanny Minton Beddoes - Rédactrice en chef de The Economist.
George Osborne - Homme politique britannique, membre du Parti conservateur, membre du parlement depuis 2001 et chancelier de l’Échiquier depuis le 12 mai 2010 dans le cabinet formé par David Cameron.
John Sawers - Politicien britannique. Du 1er novembre 2009 au 1er novembre 2014, il occupait la fonction de chef du Secret Intelligence Service (MI6).
Martin H. Wolf - Journaliste économique britannique. Il est rédacteur associé et commentateur économique en chef au Financial Times. Il écrit également une chronique tous les mardi dans le journal Le Monde. Il a été fait Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 2000.

AUTRICHE
René Benko - Fondateur de SIGNA Holding GmbH.
Oscar Bronner - Fondateur des magazines autrichiens d’information trend et profil ainsi que l’éditeur du quotidien Der Standard.
Heinz Fischer - Président de la République fédérale d’Autriche depuis 2004.
Alfred Gusenbauer - Homme politique autrichien, président fédéral du Parti social-démocrate d’Autriche (SPÖ) de 2000 à 2008. Il fut chancelier fédéral entre le 11 janvier 2007 et le 2 décembre 2008.
Erich Hampel - Président de UniCredit Bank Austria AG.
Wolfgang Hesoun - PDG de Siemens Autriche.
Konrad Kogler - Directeur Général de la Sécurité Publique.
Gerhard Roiss - PDG de OMV Autriche.
Rudolf Scholten - Membre du comité des directeurs exécutif de Oesterreichische Kontrollbank AG, principal prestataire de services de financement et d’information pour l’industrie des exportations et le marché des capitaux.
Karl Sevelda - PDG de la Raiffeisen International Bank Holding.

BELGIQUE
Karel De Gucht - Homme politique belge de langue néerlandaise, Commissaire européen au Commerce, ancien Commissaire européen au Commerce, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président des Vlaamse Liberalen en Democraten (VLD).
Thomas Leysen - Président du groupe financier KBC.
Charles Michel - Premier Ministre.

CANADA
Edmund W. Clark - Président de Toronto Dominion Bank Group.
Andrew Coyne - Éditorialiste et Chroniquer pour le National Post.
David I. McKay - Président de la Banque royale du Canada.
Heather Munroe-Blum - Directrice du Canada Pension Plan Investment Board.
Heather Reisman - Fondatrice et Présidente d'Indigo Books.

DANEMARK
Thomas Ahrenkiel - Directeur des services de renseignements danois (DDIS).
Merete Eldrup - Directrice de TV2 de la télévision Danoise depuis 2007.
Ulrik Federspiel - President de Haldor Topsøe A/S ( pétrochimie ).
Christina Lassen Markus - Chef du département du ministère des affaires étrangères, de la sécurité politique et de la stabilisation.

ESPAGNE
Ana P. Botin - Directrice de Santander, la première banque espagnole et l’une des principales d’Europe.
Juan Luis Cebrián - Président du groupe de presse PRISA.
Pedro Perez Sanchez-Castejon - Membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Il est député de Madrid et secrétaire général du PSOE depuis le 26 juillet 2014.

ETATS-UNIS
John R. Allen - Envoyé spécial du Global Coalition to Counter ISIL, Département d’État des États-Unis.
Zoë Baird - PDG et président de Markle Foundation.
William Burns - Président actuel de la Fondation Carnegie pour la paix internationale.
Thomas E. Donilon - Ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis sous l’administration Obama entre 2010 et 2013.
Regina Dugan - Vice Présidente des Avancées Technologiques, de l’Ingénierie et des Projets de Google. Elle a aussi été la 19ème directrice de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA).
Mary Erdoes - PDG de JP Morgan Asset Management.
Martin S. Feldstein - Président émérite du National Bureau of Economic Research (NBER); Professeur d’Economie à l’Université Harvard.
Kenneth Griffin - Fondateur et PDG de Citadel Investment Group, LLC.
Reid Hoffman - Co-fondateur et PDG de LinkedIn.
Kenneth M. Jacobs - PDG de Lazard.
James A. Johnson - Président de Johnson Capital Partners.
Alex Karp - PDG de Palantir Technologies.
Henry A. Kissinger - Président de Kissinger Associates, Inc.
Klaus Keinfeld - Directeur et PDG de Alcoa.
Henry R. Kravis - Co-Président et Co-PDG, de Kohlberg Kravis Roberts & Co..
Marie-Josée Kravis - Membre senior et Vice Présidente du Hudson Institute.
Stuart Levey - Chief Legal Officer de la HSBC Holdings.
Jessica T. Mathews - Présidente du Carnegie Endowment for International Peace depuis 1997.
James Mattis - Membre distingué du Hoover Institution, Université Stanford.
Jim Messina - PDG de Messina Group.
John Micklethwait - Éditeur en Chef de Bloomberg LP.
Craig J. Mundie - Responsable de la recherche et de la stratégie chez Microsoft.
Richard N. Perle - Membre de l’American Enterprise Institute.
David H. Petraeus - Ancien général de l’armée américaine, commandant de la Force internationale d’assistance et de sécurité en Afghanistan (2010-2011) et directeur de la CIA (2011-2012). Président de KKR Global Institute.
Robert E. Rubin - Vice Président du Council on Foreign Relations; Ancien secrétaire du Trésor des États-Unis dans l’administration Clinton.
Karim Sadjadpour - Associé senior du Carnegie Endowment for International Peace.
Eric E. Schmidt - PDG de Google Inc.
Peter A. Thiel - Président de Thiel Capital.
Vin Weber - Partenaire, Mercury LLC.
James D. Wolfensohn - Fut le neuvième président de la Banque mondiale depuis sa création en décembre 1945. PDG de Wolfensohn and Company.
Robert B. Zoellick - Avocat et un homme politique américain. Il a été le président de la Banque mondiale entre le 1er juillet 2007 et le 30 juin 2012. Président du Conseil des Conseillers Internationaux du The Goldman Sachs Group.

FINLANDE
Mati Apunen - Directeur du Finnish Business and Policy Forum EVA.

FRANCE
Henri de Castries - Président du groupe Bilderberg, membre de la Commission trilatérale et du Siècle, président du directoire d’AXA.
Nicolas Baverez - Membre du Siècle, avocat associé au cabinet Gibson, Dunn & Crutcher.
Laurent Bigorgne - Directeur de l’Institut Montaigne.
Laurence Boone - Conseillère économique du président de la République François Hollande.
Patrick Calvar - Directeur général de la Sécurité intérieure (DGSI).
Alain Juppé - Maire de Bordeaux, Ancien Premier Ministre.
Gilles Kepel - Professeur d’Université à Sciences Po.
Catherine Pégard - Journaliste politique. Elle a accompli l’essentiel de sa carrière au Point dont elle fut rédactrice en chef. Elle a été nommée, à la mi-mai 2007, à l’Élysée, conseiller du président de la République, Nicolas Sarkozy, chargée du « pôle politique » de l’Élysée depuis le 15 mars 2008. Elle devient le 2 octobre 2011 présidente de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.
Jean-Dominique Senard - Président du groupe Michelin depuis 2011.
Benoît Coeuré - Économiste français. Il est administrateur de l’Insee et, depuis le 1er janvier 2012, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

GRECE
Dimitri Papalexopoulos - PDG de Titan Cement Co.
Panagiotis Pikrammenos - Président honoraire du Conseil d’Etat.
Loukas Tsoukalis - Président de la Fondation hellénique pour l’Europe et la politique étrangère (ELIAMEP).

IRLANDE
Michael O'Leary - PDG de Ryanair Plc.
Peter D. Sutherland - Banquier, président de Goldman Sachs International et représentant honoraire pour l’Union européenne du Conseil économique transatlantique (CET).

ITALIE
John Elkann - Président de Fiat Chrysler Automobiles et PDG d’Exor.
Mario Monti - Ancien président du conseil des ministres italien, membre de la Goldman Sachs, président de l’université Bocconi (Milan).
Franco Bernabè - Président du directoire et PDG de Telecom Italia.
Lilli Gruber - Journaliste et femme politique italienne, mariée au journaliste français Jacques Charmelot. Éditrice en Chef et Présentatrice de « Otto e mezzo », La7 TV.
Gianfelice Rocca - Président de Techint Group.

NORVEGE
Jens Stoltenberg - Secrétaire général de l’OTAN.
Svein Richard Brandtzaeg - Président de Norsk Hydro ASA ( Aluminium, hydrocarbures ).
Trine Eilertsen - Éditrice en Chef d’Aftenposten.
Olaug Svarva - PDG de la Casse des Retraites de la Norvège.

PAYS-BAS
Ben van Beurden - PDG de Royal Dutch Shell plc.
Jeroen Dijsselbloem - Ministre des Finances.
Victor Halberstadt - Professeur d’économie à l’université de Leiden.
Louise O. Fresco - Présidente et Directrice du Centre de Recherche de l’Université Wageningen.
Victor Halberstadt - Professeur d’Economie à l’Université Leiden.
Klaas H. W. Knot - Directeur de la Banque des Pays-Bas.
Reine Beatrix - Reine des Pays-Bas.
Mark Rutte - Directeur de la Banque des Pays-Bas.

PORTUGAL
Fra
Francisco Pinto Balsemao - PDG de Impresa SGPS.
José M. Durao Barroso - Ancien président de la commission européenne.
Antonio M. Vitorino - Homme politique portugais membre du Parti socialiste (PS). Il a notamment été commissaire européen et ministre de la Défense du Portugal.

SUEDE
Mikael Damberg - Membre des Sociaux-Démocrates. Ministre des Entreprises et de l’Innovation du gouvernement Löfven.
Carola Lemne - PDG de La Confédération des Entreprises Suédoise.
Jacob Wallenberg - Président du conseil d’administration d’ Investor AB.
Carl-Henric Svanberg.

RUSSIE
Sergei Guriev - Professeur d’Economie à Sciences Po.

SUISSE
Christoph Franz - Directeur de F. Hoffmann-La Roche Ltd.
André Kudelski - Directeur et PDG de Kudelski Group.
Philipp Hildebrand - Vice président de BlackRock Inc.
Pierre Maudet - Personnalité politique suisse membre du parti libéral-radical genevois. Conseiller d’état du canton de Genève, il est également membre ‘Écologie libérale et de diverses association.

TURQUIE
Ahmet Uzümcü - Directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques depuis 2009, poste pour lequel il a d’ailleurs été reconduit en 2014.
Mustafa V. Koç - Président de société. Président de Koç Holding A.S. ( conglomérat d’entreprises ).

zelectron 02/11/2015 16:54

la liberté d’expression en France est UNIQUEMENT pour les socialo-fascistes adeptes (adorateurs) de charlie-über-alles !

brujitafr 02/11/2015 17:48

Vers une loi encadrant la liberté d’expression sur Internet ?
http://www.brujitafr.fr/article-vers-une-loi-encadrant-la-liberte-d-expression-sur-internet-115550654.html

le brebis galleux blog 02/11/2015 13:38

TOUT EST INSCRIT SUR LES GEORGIA STONES CONCERNANT LA RÉDUCTION DE POPULATION...LES CHEMTRAILS ET HAARP SONT LA POUR MODIFIER LE CLIMAT ET EN FAIRE AUSSI UNE ARME DE TÉLÉCOMMUNICATION, DE GUERRE D' EXTERMINATION.
AINSI EN TRIPATOUILLANT A LEUR AISE... ILS FONT PASSER LES BOULEVERSEMENTS POUR UN RÉCHAUFFEMENT HUMAIN AFIN DE POUVOIR CONTINUER LEURS EXPÉRIENCES NI VUS NI CONNUS. C EST ODIEUX...OBSERVEZ LE CIEL ET LE MAILLAGE QUI Y EST ÉLABORÉ...

paschalis 02/11/2015 20:45

les chemtrails contennient le cocktail de fibres parfaites pour la géo-ingénierie - strontium, le baryum, et de l'aluminium ont tous été découvert dans des niveaux élevés. https://www.youtube.com/watch?v=hfMXCu7ybf0 http://www.kpho.com/story/27420731/mysterious-fibers-found-in-chino-valley?autostart=true La vérité est que le gouvernement a été pulvérisé des produits chimiques mortels dans notre ciel dans l'espoir de la réduction de la population. En outre, ils ont également eu recours à la géo-ingénierie comme agents de tests biologiques sur la population; tout en affirmant qu'ils ne sont rien de plus que la simple vapeur. Maintenant, nous avons 110% la preuve indéniable que notre gouvernement appuie résolument cette expérimentation sur la population. http://www.geoengineeringwatch.org/two-more-geoengineeringwatch-billboards-go-up-in-idaho-and-montana/ http://www.geoengineeringwatch.org/documents/19680002906_1968002906.pdf http://www.geoengineeringwatch.org/massive-us-senate-document-on-national-and-global-weather-modification/

brujitafr 02/11/2015 14:00

Sites Sinistres: Les Georgia Guidestones
http://www.brujitafr.fr/article-sites-sinistres-les-georgia-guidestones-74457992.html


On a rajouté "2014" aux Georgia Guidestones – Est-ce l’année où les prédictions se réaliseront ?
http://www.brujitafr.fr/article-on-a-rajoute-2014-aux-georgia-guidestones-est-ce-l-annee-ou-les-predictions-se-realiseront-124616837.html


La pierre ’20 14′ aux Georgia Guidestones a été retirée et révèle des gravures supplémentaires (màj: code ‘résolu’)
http://www.brujitafr.fr/article-la-pierre-20-14-aux-georgia-guidestones-a-ete-retiree-et-revele-des-gravures-supplementaires-maj-124669375.html

paschalis 02/11/2015 12:00

http://www.ring.fr/livre/trailer.php/livre/climat-investigation http://www.priceminister.com/offer/buy/831273471/climat-investigation-de-philippe-verdier.html http://www.jovanovic.com/blog.htm

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<