Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est un demi-camouflet pour l’Etat. Lundi 2 novembre, le tribunal administratif de Lille s’est prononcé sur le référé-liberté déposé il y a une semaine par le Secours catholique, Médecins du monde et six demandeurs d’asile. A travers cette démarche contentieuse exceptionnelle, les requérants exigeaient du juge qu’il impose des mesures d’urgence pour enrayer la situation dans laquelle survivent 6 000 migrants au cœur du bidonville de Calais.

Ils ont partiellement obtenu gain de cause :

l’Etat a quarante-huit heures :

-pour procéder au recensement des « mineurs isolés en situation de détresse » et

-se rapprocherdu département du Pas-de-Calais « en vue de leur placement ».

-Il a également huit jours pour créer dix points d’eau supplémentaires alors que la « jungle » n’en compte que trois ;

-mettre en place cinquante latrines ;

-instaurer un système de collecte des ordures et des bennes supplémentaires ;

-procéder au nettoyage du site et dégager un accès au camp pour les services d’urgence.

A chaque jour de retard, la préfecture s’acquittera d’une astreinte de 100 euros.

Dans son ordonnance, le juge des référés rappelle qu’il :

"appartient aux autorités publiques de veiller à ce que les droits les plus élémentaires [des] personnes, constitutifs de libertés fondamentales, soient garantis ».

Source , et ici Sur France Info Podcast

Calais : " l'état c'est toi et tu vas payer"

Oui, c'est ça l'état de droit. Le tribunal n'a fait qu'appliquer la loi de la France. Le tribunal a bien fait et le tribunal a eu raison.

Rappelons nous le DALO jamais appliqué ou, plutôt, si rarement appliqué pour ceux qui remplissent le dossier. Ils demandent Nantes centre, par exemple et se retrouvent à 30 Km... Et c'est injuste.

Les magistrats ont appliqué le code. Nous paierons et les aménagements et les astreintes et ceci est juste.

1) quand on n'a pas la capacité à accueillir des personnes décemment on ne les accueille pas !

2) l'accueil comporte des droits et des devoirs. (Se reporter à hospitalité sur le dictionnaire).

3) la jungle est indigne et en tant que citoyens de ce pays démocratique nous en supportons aussi l'indignité

C'est ça la démocratie, c'est la responsabilité. Il est temps que chaque français reprenne sa tête et dise clairement ce qu'il souhaite ou non comme structures ou non pour les migrants.

-----------
Note de Wendy
:

les migrations n'en sont qu'à leur tout début. le mouvement ne va faire que s'intensifier***. Les camps ne sont pas une solution. On ne nous demande pas si nous sommes pour ou contre les flux migratoires mais comment nous pensons pouvoir les gérer. C'est à dire combien nous sommes prêts à payer. Il s'agit de réfléchir avant toute chose. Enfin, j'espère...


*** ce ne sont pas les syriens qui viendront en masse cet hiver, ce printemps et ensuite, mais les africains. L'Afrique sub-saharienne migre vers l'Europe-France en flux puissant et constant. Des hommes célibataires, jeunes et souvent sous-éduqués.

Je tiens à dire que ceci dure depuis 1995 dans un silence étourdissant. Ce qui a changé ? La puissance du flux et sa rapidité.




Publié par wendy

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article