Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers lecteurs de "Moins de Biens Plus de Liens" j'ai été contactée par une chargée de communication chez Amnesty International afin de présenter leur nouvelle campagne :

extrait du mail reçu = A cause de 4 failles juridiques, des dictateurs peuvent partir en vacances en France sans être inquiétés !

Avec ce faux spot publicitaire; l’agence de voyage pour les pires criminels, Amnesty International décrypte et dénonce avec François Morel, les quatre failles de la législation française qui permettent aux bourreaux de venir se la couler douce en France.

Cette vidéo a été réalisée par l’agence Adesias avec l’aimable participation de François Morel.

La visibilité médiatique fait partie intégrante de notre combat pour la défense des droits humains, c’est pourquoi nous espérons sincèrement pouvoir compter sur votre soutien en parlant de notre campagne sur vos différents espaces.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

La vidéo est sympathique, même si au passage elle cède à une petite propagande bien en place… C’est vrai que les criminels de guerre, et pas uniquement eux, aiment à venir en vacance ou en déplacement dans le pays. Nous ne pouvons ignorer tous ces dictateurs, ces j’m’en-foutistes des droits de l’homme qui échappent à tout jugement simplement par ce qu’il y a de gros contrats à la clé, systématiquement reçus en grandes pompes, et pas funèbres, et c’est justement cela que l’organisation de défense des droits de l’homme a décidé de dénoncer.

Maintenant, si on relativise, dénoncer ce sujet est une bonne chose, mais il faudrait également rappeler qu’en France, il n’y a pas que les pourris étrangers qui échappent à la justice, il suffit de regarder parmi nos politiciens combien ont des dossiers très louches et compromettants, combien ont un casier ou des condamnations sans jamais avoir franchi la porte d’une prison? Et pour ceux-ci, une justice est-elle demandée ? source les M.E.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article