Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous atteignons dans notre pays des sommets d’hypocrisie dont seule cette gauche semble être capable.

Le grand mamamouchi élyséen, tout à sa réélection prochaine, se pavane donc à la télé pour annoncer sourire mièvre aux lèvres à sa « populace » (terme semble-t-il en vigueur à gôche, une gôche qui aime de plus en plus son peuple) que les impôts vont baisser de, tenez-vous bien, 2 milliards d’euros l’année prochaine.

Ensuite on nous sert un superbe blabla avec des reportages TV où des séniors à l’air ravi de la crèche nous montrent un avis d’imposition de l’année dernière en disant « HOOOOOO oui ça baisse, même qu’avec ça je vais pouvoir partir une semaine en vacances ». A ce niveau-là je ne sais pas si l’on doit parler de propagande gouvernementale ou… payer des cours de rattrapage d’économie ménagère à notre sénior (d’ailleurs si je lui passais ma femme 5 minutes, il saurait bien vite le pauvre bougre qu’il n’a pas économisé un euro et qu’il n’a pas un centime en plus pour partir en vacances).

Car évidemment et vous l’aurez sans doute deviné rien qu’au titre de cet article, ce que l’on économise d’une main droite, la main gauche (celle de la gôche) vient nous le reprendre aussi sec à travers les baisses des dotations de l’état aux communes.

Cela signifie que si l’état baisse les impôts il force les communes à les augmenter d’autant, mais en 2017 ce n’est pas pour votre maire que vous allez voter mais pour le poste de mamamouchi en chef du Palais de l’Elysée, et comme les citoyens sont des abrutis ils sont censés ne rien voir à la manœuvre.

Pour tout vous dire, je trouve que ces méthodes sont juste lamentables, qu’elles abîment la démocratie et qu’elles donnent surtout la vision que les élites peuvent avoir du peuple. C’est à vomir.

Charles SANNAT

Cartes de France indiquant le taux d'augmentation des impôts locaux depuis 10 ans et le taux cumulé d

Ce tableau est tiré de cette dépêche AFP reprise et diffusée par le site Boursorama.com ici

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article