Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le code-barre n'en a pas l'air, mais c'est un vieux monsieur de 65 ans, et l'heure de la retraite a sonné !

Des étiquettes à tout faire

Il n'en a pas l'air, mais le code-barre ne date pas d'hier. Il a été inventé par un patron de supermarché américain, dans les années 50 ! Et pourtant il sert toujours aujourd'hui à identifier des milliards de produits différents, grâce à son codage sur 14 chiffres... qui permet de coder 10 000 milliards de références !

Pourtant, cela ne suffit plus, autant aux industriels qu'aux consommateurs.

Vous l'avez forcément déjà remarqué, mais de plus en plus de vêtements sont équipés d'une étiquette qu'il faut découper une fois le produit acheté. Ce n'est pourtant pas un antivol, mais une étiquette beaucoup plus intelligente, utilisant la technologie sans fil RFID. Elle transmet des tas d'informations à la caisse, ou aux portillons anti-vol.

Cette même étiquette pourrait transmettre les mêmes informations à nos smartphones, dont la plupart des derniers modèles savent "lire" le RFID, si les magasins de vêtements décident de s'en servir à des fins commerciales, ou simplement pour informer le client. Origine du produit, mode de fabrication, composants, risques allergiques, conseils d'entretien...
 

Le QR Code, remplaçant du code-barre ?

Autre solution, moins coûteuse que les puces RFID (qui reviennent cependant seulement à 3 ou 4 centimes), les QR codes. Vous savez, ces espèces de carrés pleins de petits carrés eux-mêmes ! Là encore, les Smartphones savent les lire.

Ce que vous ne savez pas, c'est que dans un QR Code, on peut coder, c'est le terme, des tas d'informations, et même, des images, ou de courtes vidéos ! Tout cela sans avoir besoin d'accéder à Internet pour télécharger quelque chose, c'est totalement banal depuis des années au Japon.

Le QR Code pourrait donc logiquement prendre demain la place du code-barre, d'autant que les caisses de supermarché savent toutes déjà les lire. Et il ne coûte pas plus cher qu'un code barre, évidemment..

Une chose est certaine : le code-barre va bientôt disparaître, et ce sont les designers de packagings qui vont être contents !

SOURCE

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article