Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'une mairie vende une partie de ses biens parce que ses caisses sont vides n'a, en soi, rien d'exceptionnel. Qu'une mairie brade ses biens pour mieux les vendre, non plus. Mais que l'offre soit postée sur un site de petites annonces sur Internet a de quoi intriguer. Pourtant, c'est bien ce qu'a décidé de faire la mairie de Dieppe en Seine-Maritime.

 

Vendre... à peu près tout

Sur le site Le Bon Coin, et bien entendu sur le site officiel de la ville, sont donc apparues toute une série d'annonces diverses et variée concernant des bâtiments municipaux que la Mairie désire vendre. Et il y a de quoi faire son marché puisqu'il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. Par exemple vous pouvez acheter une boulangerie pour 81 000 €.

Si vous voulez une maison de vacances, pourquoi ne pas opter pour une belle maison en briques rouges pour la modique somme de 81 000 € ? Et pour les plus aventuriers (ou les entrepreneurs) la Mairie offre une ancienne auberge de jeunesse pour 275 000 €, un terrain à construire pour 350 000 € en plein centre-ville ou encore un immeuble de sept appartements à 360 000 €.

Pourquoi vendre ces biens ?

La décision de vendre des biens communaux n'est jamais prise à la légère mais il semblerait que Dieppe n'ait plus guère le choix. Selon le premier adjoint de la ville, Nicolas Langlois, c'est simple : la ville ne pouvait plus se permettre d'entretenir ces bâtiments.

En cause : un coût d'entretien supérieur au gain (la mairie a des règles strictes concernant les baux, par exemple) mais également une baisse des dotations de l'Etat qui continue et ne semble pas prête de s'arrêter. A la recherche d'économies structurelles en tout genre, l'Etat réduit en effet de plus en plus l'argent qu'il donne aux communes pour leur fonctionnement.

 

SOURCE

 

Partager cet article