Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un parc d'attraction d'un nouveau genre vient d'ouvrir à Londres. Les enfants y viennent pour travailler et vivre une vie d'adulte. Une découverte trop précoce du capitalisme selon certains, un bon moyen d'éducation pour les autres.

Terminés Disneyland, les montagnes russes et les rêves de princesses. Un parc d'attraction vient d'ouvrir à Londres, en Angleterre, et il a pour objectif d'enseigner aux enfants la dure loi du capitalisme.

A défaut d'attractions, les visiteurs de Kidzania vont... travailler. Vendeurs de vêtements, policiers, hotesse de l'air... les enfants qui viendront dans ce parc vivront une vie d'adulte au milieu de vraies marques comme H&M ou Renault. Au total, les enfants pourront choisir parmi près de 60 métiers et ils recevront même un salaire au terme de leur mission.

Grâce à ce dernier, les enfants pourront participer à de nouvelles activités, mais aussi se payer des études à l'université de Kidzania, ce qui leur permettra de devenir chirurgien ou pilote de ligne... et ainsi de gagner plus d'argent afin d'aller faire les magasins... où travaillent d'autres enfants.

Ce concept, né au Mexique, déjà présent au Portugal ou à Dubaï, et basé sur le monde de la consommation fait en tout cas débat de l'autre côté de la Manche. Certains dénoncent ainsi un marketing extrême avec une forte présence des marques. De son côté, le directeur de Kidzania, Joel Cadbury estime, lui, auprès des médias anglais, que ce parc enseigne aux plus jeunes «les vraies valeurs de la vie» et le fait que «tu dois gagner le droit de profiter de la vie». Un parc similaire pourrait éventuellement ouvrir en France par la suite.


RT
via Sott

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article