Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exposition en Pologne: nus, ils jouent à cache-cache dans une chambre à gaz

Des touristes israéliens qui se sont dernièrement rendus dans le Musée d’Art Moderne à Cracovie, ont été stupéfaits de découvrir que dans l’une de ses expositions, est présenté un court-métrage dans lequel on peut voir des hommes et des femmes nus jouant à “cache-cache” dans une chambre à gaz. Les six acteurs du court-métrage se comportent comme des enfants et le film présente les chambres à gaz de manière légère et amusée. La vidéo, qui a été dévoilée dans le passé dans une exposition à Berlin, a été retirée après la protestation des dirigeants de la communauté juive d’Allemagne.  

À la fin du film, qui dure quatre minutes et demi, et qui est intitulé “The Game of Tag” (le Jeu de Cache-cache), il est écrit qu’il a été filmé dans deux endroits différents : dans une chambre à gaz de l’un des anciens camps d’extermination et dans la cave d’un immeuble résidentiel privé.  On ne sait pas bien comment les réalisateurs du film ont reçu l’autorisation de filmer celui-ci dans une chambre à gaz, car, après la Shoah, tous les camps d’extermination sont devenus des musées avec des règles très strictes.

Il s’avère par ailleurs, que dans la liste des sponsors de cette exposition, on trouve l’Ambassade d’Israël en Pologne. Le sigle de l’ambassade, ainsi que le lien de celle-ci, figurent sur la page de l’exposition et elle y est mentionnée en tant que “partenaire”. D’autres organismes sont responsables de l’exposition. Des responsables du Musée ont confirmé que le parrainage a été accordé pour l’exposition dans laquelle est exposé le film “cache-cache”.

Le porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères à Jérusalem, Emmanuel Nahshon, a indiqué qu’il «s’agit d’une ‘exposition artistique’ répugnante, il s’agit d’une odieuse tentative de faire  de la provocation tout en faisant un usage cynique des chambres à gaz en tant que décor, cela afin de faire une affirmation à la fois odieuse et manquant totalement de valeur. Nous agissons par tous les moyens dont nous disposons afin de faire retirer cette exposition».

De plus, nous avons été informés du fait que l’ambassade s’est adressée à la direction du Musée de Cracovie lui demandant de retirer la vidéo après avoir découvert qu’elle était présentée dans le cadre de l’exposition. De plus, “Israël agit par tous les moyens dont elle dispose afin de faire retirer l’exposition”.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article