Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut s’attendre à tout avec ces voyous récidivistes, ces mafieux (dixit F. Fillon) !

Mais là c’est la cerise sur le gâteau … de mariage ! Qu’ils offrent commercialement parlant des prestations à l’UMP c’est tout à fait normal, mais que le patron de l’UMP en profite personnellement démontre que ces gens sont des minables, des radins, des loosers, sachant qu’ils ont quand même des salaires très très confortables. Bref, cette crapule de Copé a osé accuser des enfants musulmans de voler des pains au chocolat en plein Ramadan, alors que lui-même volait et trichait quasi quotidiennement à la tête de l’association de malfaiteurs qu’est l’UMP… source

copé-mariage

Le dossier Bygmalion est décidément à tiroirs. En examinant les factures de la société dont les liens avec l’UMP font actuellement l’objet d’investigations, les enquêteurs ont eu la surprise de tomber sur des factures concernant le mariage de Jean-François Copé en 2011, selon L’Obs.

L’ancien secrétaire général de l’UMP se serait ainsi vu offrir un film de mariage, la location de matériel vidéo, des rideaux ou encore un portant, pour quelques milliers d’euros au total. Sur les devis et factures apparaissent les noms d’Event & Cie, la filiale de Bygmalion qui a organisé tous les meetings de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, et notamment de Franck Attal, le responsable des meetings de la campagne.

Un lien avec la campagne?

D’après un ex-salarié de Bygmalion interrogé par L’Obs, toutes ces prestations auraient été offertes par des patrons de sociétés travaillant régulièrement avec Event & Cie. Ils «ont fait un geste car nous étions des bons clients, c’est tout, et les montants sont minimes. Ça se passe comme ça dans le monde des affaires, il n’y a rien d’illégal», justifie-t-il. La coïncidence entre ces prestations et le marché conclu entre ces mêmes sociétés pendant la campagne de Nicolas Sarkozy est donc fortuite. Selon L’Obs, la société Léni, spécialisée dans la location de matériel vidéo, a fourni plus de trois millions d’euros de prestations.

Les enquêteurs s’interrogent également sur une facture d’un peu plus de 1.200 euros qui porte sur des rideaux et une arche loués pour le mariage. A-t-elle réglé et si oui, par qui? Pourquoi son intitulé initial faisant référence au nom de la salle louée pour l’événement, «Mariage Cambon/Franck Attal», a-t-il évolué en «UMP Paris le 16 décembre 2011/Franck Attal»? Le patron de l’entreprise en question, Côté Jardin, interrogé par l’hebdomadaire, botte en touche. Durant la campagne présidentielle, c’est elle qui était en charge de l’aménagement des lieux de meeting.

S’il n’a pas encore été entendu par les juges, Jean-François Copé devra inévitablement se justifier de ces factures lors de son audition prochaine. A L’Obs, il indique que la vidéo était «un cadeau de Bastien Millot», le patron de Bygmalion. «Je n’avais donc pas à la payer. A ma connaissance, rien n’a été organisé par Event & Cie», précise-t-il. «Pour moi, tout était fourni avec la salle et le traiteur que j’ai payé, ajoute-t-il. J’ignore évidemment tout de ces factures. Comment pourrais-je payer si on ne me demande rien?»

Source : 20inutes

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article