Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

— L'an dernier, la "banque du Vatican" a vu son bénéfice net s'envoler... D'après le rapport annuel de l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR) publié ce lundi - dont le rôle est d'assurer "la garde et l'administration des biens transférés ou confiés par des personnes physiques ou morales devant servir les oeuvres religieuses - il est ressorti à 69,33 millions d'euros contre seulement 2,86 millions d'euros un an plus tôt.

Une amélioration qui s'explique par "l'effet positif de la dynamique des marchés financiers sur le portefeuille de titres", souligne l'IOR.

Transparence

Ce résultat se justifie aussi par les efforts de transparence engagés par l'établissement et qui ont conduit à faire plonger le bénéfice net de 2013. Mis à mal depuis plusieurs années par les scandales et les soupçons de blanchiment d'argent - en particulier de la mafia - l'établissement avait alors gelé les comptes de milliers de clients. Procédure qui se poursuit puisqu'au 31 décembre 2014, l'IOR recensait 15.181 clients et indiquait avoir mis fin à ses relations avec 4.614 autres depuis mai 2013, dans le cadre de la procédure "KYC" qui permet de s'assurer de l'origine des fonds.

Le travail se poursuit

L'homme d'affaires français, Jean-Baptiste de Franssu nommé à la tête de l'établissement en juillet dernier compte poursuivre le travail engagé. "Le plan à long-terme de l'IOR a deux objectifs : donner la priorité aux intérêts des clients en offrant des produits appropriés et rendre les activités de l'institut moins risquées", écrit-il dans ce rapport...

— ©2015, Boursier.com

via Maître Confucius

Tag(s) : #RELIGIONS

Partager cet article