Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le premier ministre anglais, David Cameron, considérait déjà en Octobre 2014 qu'il fallait en finir avec le mouvement pour la vérité et a tout récemment amplifié ses menaces contre la liberté d'expression. François Hollande a lui mis les théoriciens du complots au même niveau que la propagande du 3ème Reich. Cet article datant de 2013 de l'Atlantic Council, la principale officine de propagande de l'OTAN, indique que les Etats vont devoir se charger de la résistance au Nouvel Ordre Mondial sous peine d'être mis en échec.


L'article commence par évoquer la problématique bien réelle du terrorisme d'Al Qaeda (dont on sait qui les a créé), balaye du revers de la main les menaces hypothétique de pays comme la Chine pour enchaîner sur les réels ennemis d'après eux, ceux là même qu'Obama avait déjà désigné de longue date: le peuple lui-même.

"Le danger le plus immédiat réside dans l'importante autonomisation des individus et des groupes, pour le bien et le mal, malheureusement, souvent regroupés comme «acteurs non étatiques».

Edward Snowden, Bradley Manning, d'innombrables "hackers" et des personnes anonymes diffusant des lettres à l'anthrax dont les actions ont constitué des menaces et des perturbations systémiques réelles arrivent en premier plan. Al-Qaida et d'autres groupes radicaux arrivent ensuite."

Donc non seulement, ce lobby d'état animé par des personnalités comme Kissinger (M. dépopulation), Colin Powell (M. destruction massive en Irak) ou Robert M. Gates (M. Iran Contra) considère les lanceurs d'alertes comme une menace supérieure aux terroristes mais ils les assimilent carrément à des terroristes au même tire que des soit disant "personnes anonymes" qui enverraient des lettres à Anthrax (une autre histoire qui s’avérait être une opération sous drapeau au passage).

Le document prétend que "le système ou les états souverains étaient considérés comme les pièces maîtresses de la politique internationale est mis à rude épreuve, dans certains cas rendue obsolète par l'autonomisation des individus et des acteurs non étatiques", c'est à dire les opposants au Nouvel Ordre Mondial.

Ce mois-ci, voilà que David Cameron déclare que:

« Trop longtemps, notre société s’est montrée tolérante et passive, en disant au citoyen : tant que vous respectez la loi, nous vous laissons tranquille. Cela a souvent impliqué de notre part une attitude neutre entre des valeurs différentes. Et cela a contribué à promouvoir une narration faite d’extrémisme et de haine. Ce gouvernement tournera définitivement la page de cette approche perdante et vouée à l’échec, »

Le jargon technique continue dans des diatribes alambiqués. Les gouvernements seraient ainsi trop frileux à contrer le problème posé par la "révolution de l'information" et la "communication globale", autant dire les réseaux sociaux et Internet tant décrié de nos jours y compris par Obama.

On arrive enfin au point central de l'article qui affirme :

"Les gouvernements en échec ou ayant failli en Afghanistan au Zimbabwe en passant par Bruxelles et Washington sont le plus grand obstacle à l'amélioration collective de l'humanité.

Sans une crise extraordinaire, on ne pourra pas faire grand chose pour inverser ou limiter les dégâts imposés par la gouvernance en déroute ou défaillante. Les États-Unis sont la pièce maîtresse bien qu'il y ait beaucoup trop de concurrents pour ce titre.

Cependant, l'évolution du système westphalien doit être abordée si l'on veut avoir une chance de contenir, réduire ou éliminer les dangers posés par les acteurs non-étatiques nouvellement habilités."

Le message est donc que des mesures doivent être prises par les acteurs du Nouvel Ordre Mondial pour neutraliser la résistance à ce projet. Pire, les mondialistes attendent impatiemment une "crise extraordinaire" pour faire le grand ménage. Cette déclaration rappelle étrangement celle que l'on retrouvait dans le "Project for the american century" qui affirmait en 1997, que "le processus de transformation, même s'il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long en l'absence d'un événement catastrophique et catalyseur - comme un nouveau Pearl Harbor. Ce nouveau Pearl Harbor...ils l'ont eu par un "malheureux hasard" 4 années plus tard.

Jade Helm


 

 
Le général Cleveland a écrit un document de stratégie en Septembre 2014 intitulé "ARSOF OPERATING CONCEPT 2022" (document plus disponible, voici une version en cache). La stratégie exposée dans le document vise à établir un réseau mondial d'influence militaire pour recueillir des renseignements sur les populations clés et contenir les acteurs non-étatiques, les milices et autres menaces "irrégulières". Le document met l'accent sur la nature mondiale de la menace, en notant que le conflit effacera véritablement les frontières.

Cleveland voit un monde instable dans l'avenir qui exigera une force militaire capable d'intervenir en milieu urbain. Il parle également d'opération spéciales qui rendront opérationnelles le CONUS, un terme utilisé par le département d'état américain pour désigner les 48 états américains contigus, excluant Hawaï et l'Alaska. Le général parle donc de pouvoir intervenir au sein même des Etats-Unis pour "contenir les les acteurs non-étatiques". Il s'agit bien des même ambitions évoquées dans l'article de l'Atlantic Council...et le général Cleveland n'est autre que celui qui est à la tête de l'opération Jade Helm.

Dans ce «monde multipolaire» des acteurs non étatiques ayant accès à l'Internet et autres communications seront en mesure d'influencer les autres autour du globe. Le document 2022 indique que , "La différence significative sera une plus grande capacité des acteurs non étatiques à se défendre, à user de leur influence ou à attaquer d'autres populations ...". Une fois encore la résistance au Nouvel Ordre Mondial qui s'organise sur Internet est directement amalgamée avec des actes de terrorisme.

Afin de contrer les menaces de ces groupes, des opérations spéciales seront utilisées avec diverses technologies, y compris: Guerre électronique, les armes à énergie dirigées, l'espace, la robotique, les véhicules sans pilote, et les technologies furtives de faible visibilité.

La stratégie du général Cleveland est d'utiliser des moyens civils pour soutenir les soldats déployés. Le plan cherche à utiliser des organismes non gouvernementaux, des groupes de réflexion, des universités et d'autres organismes gouvernementaux des États-Unis pour soutenir des opérations spéciales ayant pour objectif de contenir la menace des organisations extrémistes violentes, des acteurs non étatiques, et autres menaces irrégulières.Cette affirmation permet de mieux comprendre la raison pour laquelle certains Walmart pourraient être utilisés dans ce type d'opération.

D'après une section intitulée «soutien militaire à la gouvernance», le plan vise à créer un système pour mobiliser l'expertise civile pour compléter la mission de "renforcement" dans les pays hôtes, de la gouvernance, la stabilité, la sécurité et l'état de droit.

Conclusion
 
Les spéculations vont bon train sur la finalité de l'opération Jade Helm. Les premières sigles veulent dire: "Joint Assistant for Development and Execution"...aucun document n'indique ce que veut dire HELM. Du coup, certains se sont dit que cela pourrait être un acronyme pour: "Home eradication of local militants". Cela bien sûr pas établi mais, à la lecture de ce document, on constate que l'idée est là en tout cas.

A l'heure actuelle, impossible de savoir si cet exercice massif qui commence à la mi-juillet sera autre chose qu'un simple exercice mais une chose est sûr: ils ne comptent pas en rester là. Mis bout à bout, ces documents indiquent clairement que le Nouvel Ordre Mondial doit s'occuper du problème posé par la dissidence, en particulier sur Internet, sous peine d'être mis en échec: nous sommes tous autant que nous sommes une épine dans le pied de ces conspirateurs. Dans ce contexte politique fort ou la vie privée n'est même plus considérée comme une liberté, les récentes attaques faites au mouvement pour la vérité et aux réseaux sociaux ne font que confirmer que ces attaques contre nos libertés fondamentales ne fait que commencer.

Brzezinski: la résistance citoyenne menace le Nouvel Ordre Mondial (26 Novembre 2012) :
https://youtu.be/GKuYFpLnrGQ


Source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article