Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© Inconnu

 

Le black out presque total des médias britanniques sur la répression perpétrée par la police contre les manifestations populaires de milliers de personnes devant Downing Street - ayant entraîné 30 blessés et 17 arrestations - contraste de manière frappante avec la couverture des fausses "émeutes" mises en scène à Glasgow où 6 personnes ont un peu rudoyé Jim Murphy mais où il n'y a eu aucune arrestation et aucun blessé.

Grâce au système électoral effroyable du Royaume-Uni, nous avons maintenant un gouvernement de la droite dure avec un pouvoir absolu constitué d'une majorité parlementaire absolue, mais dont 63% des électeurs ont voté contre, et qui a été soutenu par seulement 23% des personnes étant en mesure de voter. Beaucoup des 38% qui n'ont pas voté du tout, ne sont pas apathiques mais dégoûtés par un système politique corrompu qui offre peu de choix significative dans la plupart du Royaume-Uni.

La légitimité est une question différente de la légalité. Le gouvernement est sans aucun doute légal en vertu du système pourri actuel, mais sa légitimité est une question entièrement différente. La légitimité repose sur le consentement populaire des gouvernés. Avec un gouvernement radical soutenu par seulement 23% de la population, avec pour corollaire un préjudice réel infligé à beaucoup plus que 23% de la population, il y a des questions philosophiques légitimes qui doivent être posées sur le droit du gouvernement à gouverner. Avec un si grand nombre d'abstentéisme, en particulier mais non exclusivement les jeunes, les manifestations actuelles semblent n'être qu'un début.

 

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article