Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la suite du scandale Jimmy Savile, la police britannique a élargi ses investigations en matière de pédophilie. Le responsable de l'équipe coordonnant ces recherches vient de révéler l'étendue du fléau qui met en cause 261 personnalités.
 
 
Des chiffres qui font froid dans le dos. Plus de 1400 personnes, dont 261 personnalités font l'objet d'une enquête pour pédophilie au Royaume-Uni à des dates plus ou moins récentes. 
 
76 hommes politiques, 
43 du showbizz, 
175 de la radio, du cinéma ou de la télévision. 
 
Parmi eux, quelques personnnalités déjà inculpées comme Rolf Harris, Gary Glitter and Max Clifford. 
 
Des centaines d'établissements ont été identifiés par les victimes dans le cadre de l'opération Hydrant: parmi elles, 154 écoles, 54 établissements pour enfants, 40 institutions religieuses et 14 établissement médicaux, énumère le Guardian
 
L'opération Hydrant mise en place par la police britannique en 2014 pour coordonner les différentes enquêtes en cours sur les réseaux pédophiles dans le Royaume. Le directeur de la police à la tête de l'opération, Simon Bailey, qui a rendu public ces chiffres ce mercredi, a prévenu que les victimes pourraient se compter en centaines de milliers
 
Le nombre de dénonciations a augmenté, selon lui, de 71% depuis 2012. 
 
Cette hausse est consécutive au scandale Jimmy Savile, précise le Daily Telegraph. Le Royaume avait découvert cette année-là que l'ancien animateur vedette de la BBC avait été "l'un des plus grands prédateurs sexuels" de mineurs de l'histoire anglaise, selon Scotland Yard. Simon Bailey a également signalé que ce fléau était plus actuel que jamais. Internet est, selon lui, une arme redoutable au mains des prédateurs sexuels.
 
 
 
------- en France, actuellement pendant le nouveau procès Outreau, les questions posées et les réponses des personnes victimes déclarées comme telles qui, selon les témoignages,  sont plus qu'"abîmées" !
 

Sur les scènes de zoophilie en Belgique

Le président a lu à l'audience l'extrait d'un PV d'audition de Jonathan Delay dans lequel il évoque des viols par un mouton, lors d'expéditions en Belgique. Aujourd'hui, il ne s'en souvient plus.
- Le président : "Vous avez évoqué des faits avec des animaux ? Vous avez le souvenir de ça ?
- Jonathan Delay : J'ai le souvenir d'en avoir parlé.
- Vous n'avez plus de souvenirs de ces faits-là ?
- Non."

Sur le meurtre d'une fillette en Belgique

Le 11 janvier 2002, dans le bureau du juge Burgaud, Jonathan Delay confirme le meurtre d'une petite fille en Belgique, révélé par Daniel Legrand dans des aveux (rétractés) et confirmé par Myriam Badaoui. Jonathan Delay, alors âgé de 6 ans, est convoqué après avoir entendu un flash radio évoquant ces faits. A l'audience, il se raccroche à ce qu'il a "dit à l'époque".
- Le président : "Vous avez ce souvenir en tête ?
- Oui.
- Vous étiez présent ?
- Oui
- Vous avez vu chez vous une petite fille qui est morte ?
- Ça ne s'est pas passé chez moi mais elle a été cachée en dessous de mon lit. Je ne fais que répéter ce que j'avais dit à l'époque."
L'affaire, dissociée du volet pédophilie par le juge Burgaud, a fait l'objet d'un non-lieu en 2007. 
 
----------- franchement, des questions comme celles-ci se posent-elles ? Si elles se posent, je pense qu'on a touché le fond. 
 
Rassurez vous en France il n'y a pas de réseaux pédophiles !!! Ni de réseaux mafieux de prostitution infantile !!!! (Sauf, peut être, Gare du Nord, où se prostituent des mineurs... Et aussi...boulevard Ba....j'arrête....) 
 
Non, en France il n'y a pas de réseaux, nous le saurions ! 
 
 
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article