Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Envers et contre tout, et surtout contre l'avis de la Caisse Nationale d'Allocations Familiales (CNAF), le gouvernement continue de faire avancer la réforme des allocations familiales qui devrait intégrer la modulation des allocations en fonction des revenus. Une réforme qui touchera 10% des bénéficiaires et qui pénalisera essentiellement les couples avec deux enfants ou plus selon une note que le journal Les Echos a pu se procurer.

pro01net.com

Plus de 500 000 familles touchées par la réforme

La modulation des allocations familiales prévoit que le montant des allocations soit réduit en fonction des revenus de la famille. Et selon le barème instauré par le gouvernement cette réduction devrait toucher 505 000 familles bénéficiaires... soit 10% du total des familles bénéficiaires. Voilà qui devrait permettre de réaliser des économies, ce que cherche effectivement à faire le gouvernement.

En moyenne, selon la note de la CNAF qu'a pu consulter Les Echos, les familles toucheront 127 euros par mois en moins, soit un peu plus d'un mois de SMIC en moins chaque année.

Les familles nombreuses principales victimes de la réforme

Selon la note de la CNAF, sur les 505 000 ménages touchés par la réforme, 65% sont des couples avec deux enfants et 23% sont des couples avec trois enfants... Est-ce là la raison de la prise de position de la CNAF contre cette réforme ?

En moyenne, les couples avec deux enfants perdront 1,21% de leurs revenus. Cette perte monte à 2,76% pour les familles avec trois enfants et 3,84% pour les familles avec 4 enfants.

L'objectif ? Réaliser 865 millions d'euros d'économies par an selon la CNAF, soit plus que ce que prévoyait le gouvernement (800 millions).

SOURCE

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article