Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les autorités de New York ont procédé au retrait d'un buste d'Edward Snowden installé lundi par des artistes anonymes, sur les terres d'un mémorial aux révolutionnaires morts prisonniers sur les navires britanniques. Des révolutionnaires dont les restes reposent sur les lieux.

Si l'art moderne se doit d'être transgressif et d'être porteur de sens, alors l'oeuvre réalisée par un collectif anonyme d'artistes au parc de Brooklyn à New York restera dans les mémoires. Lundi matin, les visiteurs du parc ont pu découvrir un buste d'Edward Snowden installé avant l'aube au sommet d'une colonne du "Prison Ship Martyrs' Monument", avant que les autorités ne la fassent rapidement retirer en dissimulant d'abord le visage de l'ancien agent de la NSA sous une bâche bleue.

Le lieu de l'exposition n'avait pas été choisi au hasard. Comme l'écrit Business Insider, les artistes ont voulu "attirer l'attention vers ce qu'ils considèrent être la fidélité de Snowden à des générations plus anciennes de patriotes américains qui questionnaient l'autorité", alors que le gouvernement américain cherche à dépeindre l'exilé comme un traître à la nation, qui mettrait en danger la sécurité nationale en révélant au monde entier les programmes de surveillance de la population mis en place par les Etats-Unis.

Car en effet, le "monument aux martyrs du navire prison" fut construit en 1908 pour honorer la mémoire de 11 500 prisonniers de guerre américains, morts en captivité sur des navires de guerre britannique, où ils étaient détenus dans des conditions inhumaines. Aux yeux des autorités britanniques de l'époque, ils étaient coupables de se battre pour l'indépendance des Etats-Unis, et pour les valeurs du Nouveau Monde.

HONORER LA MÉMOIRE DES HOMMES ET DE LEURS IDÉAUX

Mais le monument n'est pas juste un mémorial. C'est aussi un cimetière. Plusieurs milliers de ces révolutionnaires sont enterrés sur les lieux, ce que les artistes savaient parfaitement. Ils expliquent au site Animal New York qu'ils visaient un double objectif en mettant là le buste de Snowden : attirer l'attention sur les motivations patriotiques du lanceur d'alertes, et attirer l'attention sur un mémorial dont l'entretien est trop souvent négligé.

"Nous nous sommes demandés si (les révolutionnaires) avaient sacrifié leur vie pour les mêmes libertés et idéaux que ceux pour lesquels des gens comme Snowden continuent à se battre", explique le collectif anonyme. "Nous espérons que le fait de placer cette oeuvre ici apporte un peu plus de pertinence et une nouvelle attention à leurs pertes. Ceci honore non seulement leur combat et leur cause, mais la lutte actuelle pour faire que leur vision perdure".

Selon Animal New York, les artistes qui ont implanté leur oeuvre à New York seraient en fait basés à l'autre bout des Etats-Unis, sur la côte ouest. La fabrication du buste, son transport et son installation pourraient avoir coûté jusqu'à 30 000 dollars.

En elle-même, la décision des autorités américaines de couvrir le buste pour ne pas que les Américains puissent voir Edward Snowden sonne comme une allégorie :

 

Source

Tag(s) : #USA

Partager cet article