Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.lelibrepenseur.org/wp-content/uploads/2015/04/ACPE-54.jpg

La vidéo est extrêmement violente mais telle est la réalité en France : 6000 à 8000 collégiennes, toutes classes sociales confondues, se prostituent pour quelques euros ou un smartphone ou tout simplement pour être acceptées par le groupe et se faire des amis (sic) !!! Ce phénomène est en pleine explosion du fait de la sexualisation précoce de nos enfants préconisée et encouragée par une éducation nationale criminelle avec sa promotion du Gender, son ABCD de l’égalité et autres sites pornographiques (Ligne Azur…). Sans oublier les médias qui font la promotion de détraquées mentales comme Miley Cirus,…
Si, effectivement, la question reste tabou pour le peuple et toute personne normalement constituée, tant elle est violente et complexe à gérer, elle ne l’est pas du tout du côté de nos élites pédocriminelles à la tête desquelles on peut trouver des littérateurs comme Gabriel Matzneff ayant violé des centaines d’enfants, des ex-ministres comme F. Mitterrand qui les achetaient en Thaïlande ou au Maghreb, sans oublier les Polanski, J. Lang, Michel Polac, D. Cohn-Bendit, Serge July, Alain de Benoist, A. Soral… et toute une ribambelle d’intellos de pacotille que la sexualisation d’enfants de moins de 10 ans n’a jamais choqué, bien au contraire.
Une seule solution existe : la peine de mort pour les violeurs d’enfants. Aucune société civilisée digne de ce nom ne peut laisser se balader dans ses rues et aux abords des collèges et écoles, des prédateurs très souvent récidivistes qui violent et tuent ses enfants comme l’actualité récente nous l’a démontré encore et encore.

Ahhh pour mettre un mioche de 8 ans en GAV pour une histoire foireuse de Charlie pas Charlie ils sont efficaces !!! Par contre, dès qu’il est question de parler de prostitution infantile galopante dans nos collèges et de la combattre, il n’y a plus personne… Comprenne qui pourra.

« En France, des milliers d’enfants sont prostitués. Il est temps d’agir ». C’est le message choc qui accompagne la nouvelle campagne de communication de l’ACPE (Agir Contre la Prostitution des Enfants) créée par l’agence indépendante Okó.Ce dispositif pluri-media (TV, affichage, presse) a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique à la question de la prostitution des mineurs en France. Destinés à marquer les esprits, les 3 spots TV et les 3 visuels de la campagne font plus que suggérer l’acte sexuel entre un adulte et un mineur. Trois lieux ont été choisis pour mettre en scène ce thème difficile : une chambre d’hôtel, une forêt et les toilettes d’un collège.

« Le sujet est tabou, pourtant il nous concerne tous. Si les chiffres manquent cruellement, on estime qu’aujourd’hui en France 5 000 à 8 000 adolescents sont prostitués », souligne Hervé Francès, président de l’agence Okó. «La prostitution des enfants reste un sujet étouffé parce qu’elle mêle sexe et enfant, argent et responsabilité des adultes. Si l’on reconnaît assez facilement l’existence de la prostitution des enfants à l’étranger, on ne veut pas voir ce qui se passe sur nos boulevards, dans nos forêts ou nos parkings.»
Cette campagne donne aussi l’occasion de présenter la nouvelle identité visuelle de l’ACPE créée par Okó. Le mot ‘association’ a fait place au verbe ‘agir’, mettant ainsi l’accent sur le coeur de la mission de l’ACPE. Le mot ‘agir’ vient également en conclusion de l’accroche de la campagne.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article