Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Une faille abrupte non loin du talus de chemin de fer.

Un hélicoptère a effectué deux survols du site pour mesurer l’ampleur des dégâts. La situation semble heureusement s’être stabilisée. En fin d’après-midi, des experts de la Région wallonne sont descendus s’en assurer dans l’ancienne carrière souterraine.

L’effondrement s’est produit en plein milieu d’un vaste champ et ne menacerait aucune habitation. L’agriculteur propriétaire du champ l’a échappé belle : il aurait dû se trouver sur place en train d’épandre de l’engrais à l’heure où l’effondrement s’est produit, si un imprévu de dernière minute ne l’en avait empêché.

La police et les pompiers de Mons, les services de géologie de la Région wallonne mais aussi Infrabel sont longuement intervenus. Le site est en effet tout proche de la ligne de chemin de fer Mons-Quévy. On peut dire que la grève tombait « à pic »... Il semble toutefois que la stabilité des voies ne soit pas compromise et que les trains circuleront donc normalement ce jeudi.

La Malogne est une ancienne carrière de craie phosphatée qui s’étend sur 80 hectares. Le sous-sol est creusé comme un gruyère, en laissant un pilier tous les quatre mètres. Selon Daniel Pacyna (service géologie de la Région wallonne), un groupe de piliers aurait cédé, provoquant l’effondrement. De tels incidents ne sont pas rares mais l’ampleur de celui-ci est exceptionnelle.

source

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article