Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un peuple de moutons finit par être dirigé par un gouvernement de loups… et il ne faut pas s’en étonner.

Comme vous le savez, le projet de loi sur la sécurité et pour lutter évidemment contre le terrorisme terrorisant ne sera bientôt plus un projet mais une loi.

Une loi liberticide avec le consentement de la population !  (Paul : parait-il !)

Lorsque l’on n’a rien à se reprocher, on n’a rien à cacher… Donc on peut être espionné sans que cela ne pose de problème. Donc vous laisserez vos clefs sur la porte afin que l’on puisse mettre micros et caméra dans votre salon car c’est exactement de cela dont on parle sans que personne ne s’émeuve ni que cela déclenche de manifestations de citoyens abasourdis par le recul des libertés individuelles, par l’augmentation de la répression.

Nous allons livrer au FN un arsenal juridique dont Hitler aurait rêvé !!

J’ai un défaut. J’ai une excellente mémoire. Je me souviens donc parfaitement des arguments que l’on utilisait dans ce genre de débat sur les libertés lorsque j’étais plus jeune. Des arguments notamment portés et développés par les jeunesses de gauche.

« Tu comprends, si aujourd’hui nous sommes en démocratie et que le gouvernement est gentil, rien ne dit que le gouvernement de demain le sera. Regarde, les fascistes comme ceux du Front National, s’ils arrivaient un jour au pouvoir (ce qui, à cette époque, semblait totalement saugrenu et ne restait qu’une hypothèse rhétorique), ils pourraient se servir de ce genre de législation. Imagine si Hitler avait eu ça ? Imagine seulement, c’est la raison pour laquelle aucune loi liberticide ne doit être tolérée. »

Or aujourd’hui, ce que les bien-pensants qualifient d’extrêêêême droite n’a jamais été aussi proche du pouvoir et pourtant, alors que l’on se roule par terre pour dire qu’il faut « combattre le FN », dans le même temps on lui met en place la plus belle des législations répressives ! On dote ce parti d’un arsenal juridique digne des régimes forts et ceux qui votent cette loi sont les partis dits… républicains.

Je ne fais la promotion d’aucun parti et d’aucune idée, je relève juste une ambiguïté majeure et particulièrement gênante.

La seule façon de protéger les peuples des excès des gouvernants, c’est évidemment d’avoir un pouvoir judiciaire indépendant et cela porte le nom de séparation des pouvoirs.

Or dans cette loi, c’est le Premier ministre qui mettra sous surveillance et en fonction de son bon vouloir. Aucun juge pour servir de contre-pouvoir. C’est la définition même de la dictature.

63 % des Français d’accord !

Selon cet article du Point, 63 % des Français sont d’accord, donc tout va bien. Vous pourrez donc les remercier !

Et comme on nous prend vraiment pour des jambons, mais ils ont raison après tout puisque l’on est d’accord… autant ne pas s’en priver, vous pairez sous la contrainte des zimpôts de façon « conviviale » !!

Quand Bercy veut rendre l’impôt « convivial »

Et là je vous livre une perle de propagande dont l’ex-URSS avait le secret avec l’arrivée, mes chers « zamis », de l’impôt convivial, et si vous ne le trouvez pas sympa l’impôt, je sens que l’on vous mettra bien vite sur écoute pour atteinte aux intérêts économiques de la France… Eh oui, l’atteinte aux intérêts économiques c’est passible de microscope dans l’arrière-train. J’espère pour vous que vous êtes d’une clarté totale avec l’administration fiscale… Car sinon gare à vous !

Alors je cite cet article de France télévision parce qu’il vaut son pesant de « caouettes » !!

« Le secrétaire d’État au Budget Christian Eckert a défendu les charmes de l’impôt sur le revenu lors du lancement de la campagne 2015 de déclaration d’impôts.

Des badges aux couleurs vives, une calligraphie d’écolier sur fond de blancs nuages stylisés : Bercy a défendu, mardi 14 avril, les charmes de l’impôt sur le revenu… qualifié pour l’occasion de « convivial ». »
On rigole bien à Bercy quand même. Mais en plus, la collecte de l’impôt sera populaire cette année… Bon, mon esprit chagrin me fait dire que c’est tous les ans des campagnes populaires vu que l’impôt c’est au peuple qu’il est pris, pas aux très riches qui s’évadent fiscalement sous d’autres cieux et en parfaite légalité…

« La campagne de cette année sera encore plus pédagogique qu’à l’accoutumée – elle se veut populaire et accessible – et, disons-le, plus conviviale. C’est ainsi que le secrétaire d’État au Budget Christian Eckert a conclu son propos lors de la conférence de presse sur le lancement de la campagne 2015 de déclaration d’impôts à Bercy. »

Voilà, vraiment, il n’y a pas à dire, nous vivons une époque absolument « formidableu » !

Pendant ce temps, de l’autre côté du grand océan, sachez que Wallmart, le plus gros distributeur US, ferme des magasins pour une période de 6 mois car il y aurait des problèmes de « plomberie »… Certains n’hésitent pas à évoquer une fuite massive de clients en raison d’une reprise d’une telle ampleur que plus personne n’aurait d’argent… Mais là-bas aussi, l’austérité, la misère et la précarité doivent être conviviales… et en donnant tous les pouvoirs aux policiers… Or la base de tout équilibre et de toute justice, c’est la séparation des pouvoirs.

En attendant, voilà comment on arrête un suspect aux USA en 2015… Mais c’est vrai que vous n’avez rien à vous reprocher… Et ne vous y trompez pas, cette accumulation de violences policières est le prix à payer… pour votre conviviale tranquillité ! Cela dit, j’en conviens, ces méthodes radicales sont d’une grande efficacité car le suspect a bien été stoppé… net ! Mais, et si ce n’était pas lui ? Et si c’était un simple type qui n’avait rien à cacher, un type comme vous, habillé de façon similaire, qui sortait juste chercher ses gosses à l’école… ?


Tucson News Now

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article