Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dépression Anton a déclenché la tempête, le blizzard et les congères autour de la Méditerranée et de l'Adriatique jeudi 5 mars.


Les rafales ont atteint 216 km/h au Port d'Envalira, le plus haut col des Pyrénées (situé en Andorre), plus de 160 km/h sur les Cévennes, plus de 150 km/h au Cap Sagro en Corse ou sur les hauteurs des Alpes Maritimes (toutes les valeurs).
Les conséquences ont été limitées en France mais deux personnes ont trouvé la mort en Italie où l'on a relevé jusqu'à 180 km/h (photos et vidéos).
 

Dégâts liés au vent à Pistoria en Toscane (Italie) - Jeu 5 mars 2015 - You reporter

Les plus fortes rafales côtières ont été observées en Croatie, dans le domaine du Bora (un vent de Nord-Est déferlant sur les rivages de l'Adriatique) avec jusqu'à 214 km/h vers Prizna (en se limitant aux réseaux institutionnels, davantage sur des stations météo privées).
 

L'Adriatique déchaînée à Razanac en Croatie - Jeu 5 mars 2015 - Leo Banic

De très fortes précipitations ont accompagné ces vents tempétueux avec jusqu'à 305 mm en 24 heures à Makarska et 219 mm à Dubrovnik, d'où des inondations. En Bosnie Herzégovine, le blizzard soufflait sur les hauteurs (vidéo impressionnante) et 40 cm de neige lourde sont tombés sur Sarajevo, la capitale et plus grande ville du pays. Belgrade était également sous la neige en Serbie.
 

Neige à Belgrade en Serbie - Jeu 5 mars 2015 - Nezavisne
 
Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article