Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce début d'année 2015 est tellement froid en Amérique du Nord que les mythiques chutes du Niagara sont maintenant gelées. Un phénomène spectaculaire qui ne manque pas d'attirer les curieux.

Chutes Niagara gelées. AGENCE REUTERS

Les chutes du Niagara attirent déjà beaucoup de curieux habituellement, mais elles ont décidé de se faire encore plus grandioses pour l'hiver. Avec des températures avoisinant les -20°C, l'impressionnante cascade américo-canadienne a en grande partie gelé et s'est presque totalement arrêtée. Pas tout à fait, car l'eau coule en fait encore derrière les formations de glace. Le froid ne pouvait pas stopper les 3.160 tonnes d'eau qui se déversent chaque seconde. Ce phénomène naturel exceptionnel est dû au "Siberian Express", une masse d'air froid qui a voyagé de la Russie au Pôle Nord avant de s'abattre sur le Canada. Ainsi, les deux Grands Lacs qui alimentent les chutes sont actuellement gelés à plus de 90%. Un arrêt complet des chutes ne devrait néanmoins pas se produire. Ce n'est arrivé qu'en 1848, quand un barrage de glace avait totalement obstrué la rivière Niagara.

Agence Reuters

Un spectacle naturel exceptionnel

La coquetterie des chutes n'est pas passée inaperçue, au contraire. Le site aurait enregistré une augmentation de 67% de sa fréquentation, d'après WKBW.com, certains touristes faisant même le déplacement depuis l'Alabama, situé au sud des États-Unis, pour admirer le spectacle. D'autres profitent de cette occasion unique pour s'approcher au plus près des chutes, comme le grimpeur Will Gadd, spécialiste des cascades de glace. Il s'est rendu sur les chutes du Niagara et a ainsi pu se frotter à l'une des cascades les plus emblématiques du monde, en s'offrant une ascension de 45 mètres.


Maxiscience

via Sott

Tag(s) : #USA

Partager cet article