Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cherchez l’erreur… Pour avoir perturbé la minute de silence ou pour avoir soutenu les terroristes, ils ont été « invités » à visiter le camps d’Auschwitz. Les premières victimes étaient avant tout des dessinateurs, pourquoi ne pas les convier à une visite du festival de la bande dessinée à Angoulême? Il y a également eu au moins un policier, le second étant soit-disant sans rapport direct avec l’affaire… Autant leur faire visiter les locaux d’Orphéopolis.

La question est donc: Pourquoi directement la visite d’un camp de concentration?

621953-auschwitz

C’est la dernière initiative du conseil général des Alpes-Maritimes à l’adresse des scolaires ayant perturbé la minute de silence au lendemain des attentats de début janvier ou manifesté de la solidarité envers les tueurs des journalistes de Charlie Hebdo.

Signalés pour de telles attitudes, quatre jeunes Azuréens, une fille et trois garçons, viennent de participer au voyage de la mémoire organisé le 10 février par le département. Installés en dernière minute dans l’avion affrété pour la Pologne, ils ont visité en compagnie d’autres collégiens le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. « Ils nous ont été proposés par l’Éducation nationale », précise Eric Ciotti, président du conseil général et la commission d’enquête parlementaire sur les filières djihadistes.

Initiative profitable

« Ils étaient bien sûr volontaires, il ne peut être question en la circonstance de punition. Il s’agissait simplement de leur faire entamer un travail pédagogique, de les aider à mesurer la gravité de leurs propos ou de leurs comportements antérieurs. » L’expérience se serait révélée profitable.

Article complet sur Nicematin.com

via les M.E.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article